Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

Les radios autochtones peuvent-elles promouvoir la paix en RDC ?

24 Mai 2019

L'UNESCO a lancé un nouveau projet de radio communautaire dans la province du Tanganyika, en République démocratique du Congo, qui vise à promouvoir la paix parmi les peuples autochtones de la région. En diffusant dans les langues locales, les stations de radio peuvent effectivement soulever des questions clés dans le processus de paix et fournir des informations cruciales à ceux qui en ont le plus besoin.

Le projet – Tusikilizane ou « Écoutons-nous les uns les autres » - contribuera à consolider la paix et à promouvoir la cohésion sociale entre les populations Bantous et Twa. En collaboration avec le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) et l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), l'UNESCO encourage les femmes et les jeunes à participer aux comités locaux de paix où ils peuvent utiliser leurs propres expériences et compétences directes pour reconstruire une société forte. Cette initiative permet la diffusion de leurs messages d'information et de paix, notamment par la création d’une nouvelle station de radio locale dans des régions clés, qui sont dirigées par un mélange de personnel Bantou et Twa.

« La radiodiffusion dans les langues locales est essentielle au succès de ce projet », a déclaré Joseph Poto-Poto, Administrateur national de l'UNESCO pour la communication et l'information à Kinshasa. « En appuyant les stations de radio communautaires, notamment par la formation de leurs animateurs à la diffusion en langues locales des programmes d’éducation à la culture de la paix, nous serions à mesure de mettre à la disposition des communautés locales des informations dont elles ont grandement besoin pour consolider le processus de la réconciliation. »

En s'appuyant sur les enseignements tirés du projet « Renforcer les radios locales par le biais des TIC », cette initiative renforce les capacités des stations de radio locales à travers un certain nombre d'ateliers, d'activités de mentorat et de forums. Ainsi, le personnel de la radio dispose des compétences nécessaires pour produire et diffuser des programmes axés sur les différents aspects de la consolidation de la paix, tels que la protection des populations vulnérables, la sensibilisation aux personnes déplacées, le désarmement et la démobilisation des anciens militants.

Ce projet est soutenu par l'Initiative de promotion des jeunes et de l’égalité des sexes (#GYPI) du Fonds pour la consolidation de la paix du Secrétaire général des Nations Unies, qui souligne l'engagement du Fonds en faveur de la consolidation de la paix sans exclusive. Il souligne en outre l'importance culturelle et sociale des langues autochtones dans notre monde, en particulier en termes de consolidation de la paix et de réconciliation, qui est actuellement célébrée dans le cadre de l'Année internationale des langues autochtones.

Pour en savoir plus sur ce projet, veuillez contacter Joseph Poto-Poto à

">

ou Léa Nacache à l.nacache@unesco.org.