Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

Le rapport d’étape de l’UNESCO sur l’éducation en vue du développement durable et l’éducation à la citoyenneté mondiale met en évidence le besoin urgent de former les enseignants

11 Décembre 2018

progress-report-esd-gced.jpg

Rawpixel/Shutterstock.com

L’UNESCO a publié les conclusions de la 6e Consultation sur la mise en œuvre de la Recommandation de 1974 sur l'éducation pour la compréhension, la coopération et la paix internationales et l'éducation relative aux droits de l'homme et aux libertés fondamentales intitulées « Progress on Education for Sustainable Development and Global Citizenship Education » (progrès en matière d’éducation en vue du développement durable et d’éducation à la citoyenneté mondiale). Le rapport contient une analyse succincte des réponses communiquées par les 83 pays ayant participé à la 6e Consultation sur la mise en œuvre de la Recommandation de 1974, couvrant la période allant de 2012 à 2016.

Tel qu’approuvé par le Conseil exécutif de l’UNESCO en 2016 (décision 199 EX/14.III), l’Organisation utilise son mécanisme d’établissement de rapports quadriennaux pour la Recommandation de 1974 afin de recueillir des données et de faire rapport sur l’indicateur 4.7.1.

Pour le processus de collecte de données dans le cadre de la 6e Consultation, l’UNESCO a révisé les principes directeurs pour l’établissement des rapports et le questionnaire afin de les aligner sur les concepts de l’indicateur global pour la cible 4.7, l’indicateur 4.7.1. Par conséquent, la structure du rapport est conçue de façon à mettre l’accent sur la mesure dans laquelle les principes directeurs de la Recommandation de 1974, qui couvrent les principales thématiques de l’éducation en vue du développement durable et de l’éducation à la citoyenneté mondiale, sont reflétés dans (a) les politiques nationales d’éducation, (b) les curricula, (c) la formation des enseignants et (d) l’évaluation des élèves.

Le rapport met notamment en évidence le nombre insuffisant de programmes de formation des enseignants intégrant les principes directeurs de la Recommandation de 1974. Selon les données fournies par les 83 pays participants, le niveau de programmes de formation des enseignants – à la fois initiale et continue – reflétant les principes directeurs est insuffisant. À l’échelle mondiale, 75 % des pays (61 pays) ont indiqué que les principes directeurs étaient « reflétés dans une certaine mesure » dans la formation initiale des enseignants. Le taux est le plus élevé en Afrique (92 %) tandis que les pays d’Asie et du Pacifique ont le taux le plus élevé de « pas du tout reflétés » (23 %).

Cette tendance est frappante alors que les réponses des pays révèlent également un haut niveau d’engagement politique en faveur des principes directeurs, ce qui pourrait indiquer une volonté d’investir dans la formation des enseignants afin de mettre en œuvre les principes directeurs, mais aussi d’éventuelles difficultés à concrétiser ce haut niveau d’engagement politique.

Sur la base des réponses fournies par 83 pays au questionnaire de la 6e Consultation, l’UNESCO a mis au point une méthodologie pour l’évaluation et l’établissement de rapports concernant l’indicateur 4.7.1 de la cible 4.7. La méthodologie a été approuvée par le Groupe de coopération technique sur les indicateurs de l’ODD 4 - Éducation 2030 lors de sa quatrième réunion à Dubaï, aux Émirats arabes unis, en janvier 2018. L’UNESCO élabore actuellement le questionnaire pour la 7e Consultation qui sera lancée en 2020.