News

Recommendations de la 5ème session du conseil des Géoparcs Mondiaux UNESCO

14/12/2020

Les Géoparcs mondiaux UNESCO sont des territoires géographiques uniques et unifiées où les sites et les paysages d'importance géologique internationale sont gérés selon un concept holistique de protection, d'éducation et de développement durable. Ils appliquent une approche ascendante, combinant la conservation et le développement durable tout en impliquant les communautés locales. Le Conseil mondial des Géoparcs de l'UNESCO est chargé d'évaluer les propositions de nouveaux Géoparcs mondiaux UNESCO et celles qui ont été revalidées, qui sont ensuite soumises au Conseil exécutif de l'UNESCO pour approbation. Lors de sa cinquième réunion statutaire qui s'est tenue en virtuel les 8 et 9 décembre dernier, le Conseil des Géoparcs mondiaux UNESCO a évalué 9 candidatures, toutes des dossiers reportées des précédentes sessions des Conseils de 2018 et 2019.

Suite à cet examen approfondi, en présence d'observateurs et de représentants de plusieurs États membres, le Conseil mondial des Géoparcs de l'UNESCO propose de transmettre la candidature de 8 nouveaux Géoparcs mondiaux de l'UNESCO au Conseil exécutif de l'UNESCO, pour approbation lors de sa session de printemps 2021.

Conformément aux sections 2.10 et 5.5 des Lignes directrices opérationnelles pour les Géoparcs mondiaux UNESCO, le Conseil présentera un rapport sur ses travaux et ses décisions au Bureau des Géoparcs mondiaux UNESCO et diffusera ce rapport aux États membres et aux États membres de l'UNESCO.

Si le Conseil exécutif de l'UNESCO adopte les résultats du Conseil lors de sa session du printemps 2021, la désignation de ces nouveaux sites portera le nombre total de sites du Réseau mondial des Géoparcs UNESCO à 169, répartis dans 44 pays.

Les sites suivants sont proposés pour approbation :

1.    Vestjylland, LE DANEMARK
2.    Saimaa, LA FINLANDE
3.    Thuringia Inselberg-Drei Gleichen, L’ALLEMAGNE
4.    Grevena Kozani, LA GRECE
5.    Belitong, L’INDONESIE
6.    Aspromonte, L’ITALIE
7.    Majella, L’ITALIE
8.    Holy Cross Mountains, LA POLOGNE

Le Conseil a également examiné des extensions de territoires et des nouveaux documents qui devraient contribuer à la transparence et à la cohérence du processus de candidature et d’évaluation et en général à la gouvernance du Programme International pour les Géosciences et les Géoparcs.

Pour plus d’informations:

© ALBERTO TAUSTE