Rencontre sur des priorités partagées avec la Ministre des Relations internationales et de la Francophonie du Québec

06 Décembre 2017

Le 6 décembre 2017, la Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, a rencontré la Ministre des Relations internationales et de la Francophonie du Québec (Canada), Mme Christine St-Pierre, en déplacement à Paris.

A cette occasion, la Directrice générale a souligné l’importance de l’engagement pionnier du Québec autour de la mise en œuvre et de la promotion de la Convention de 2005 sur la diversité des expressions culturelles, tout comme son rôle dans l’adoption récente des directives opérationnelles sur le numérique et de sa stratégie culturelle reconnue dans ce domaine.

La Ministre a affirmé la pertinence de l’action de l’UNESCO pour le Québec, notamment dans les champs de la culture, de l’éducation et de la prévention de l’extrémisme violent. Elle a rappelé l’impact de la Conférence UNESCO sur l’internet et la radicalisation des jeunes (30 octobre-1er novembre 2016), co-organisée avec le Gouvernement du Québec, soutenu financièrement par le Gouvernement du Canada, dont le document final, l’Appel de Québec, a été adopté par la 39ème session de la Conférence générale en novembre dernier. Sur ce même sujet, la Ministre a évoqué le travail du Centre de prévention de la radicalisation menant à la violence situé à Montréal et cofinancé par la ville et le Gouvernement du Québec.  

La Directrice générale a encouragé le partage des bonnes pratiques sur cette question de préoccupation centrale pour les États Membres, et auquel l’UNESCO peut fortement contribuer, se félicitant aussi de la création prochaine d’une Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violent à l’Université de Sherbrooke au Québec.

Par ailleurs, la Ministre a également fait part de l’action du Québec pour la défense des droits des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transgenres.

L’entretien a eu lieu en présence de l’Ambassadeure, Déléguée permanente du Canada auprès de l’UNESCO, Mme Elaine Ayotte.