News

Renforcement du leadership des femmes dans la prévention et lutte contre l'extrémisme violent, à travers la participation à la justice pénale, la promotion de la cohésion sociale et de l’identité culturelle

21/04/2021

Le Bureau de l’UNESCO pour le Maghreb et le Bureau de l’ONUDC en Mauritanie ont pris part, du 21 au 23 février 2021, à des missions de prospection visant à installer un projet conjoint intitulé « Renforcement du leadership des femmes dans la prévention et lutte contre l'extrémisme violent, à travers la participation à la justice pénale, la promotion de la cohésion sociale et de l’identité culturelle », financé par le Fonds des Nations Unies pour la consolidation de la paix.

Les missions, auxquelles ont pris par des représentants du Bureau du Coordinateur résident des Nations Unies en Mauritanie, avaient pour but de rencontrer les autorités de deux des cinq wilayas bénéficiaires de ce projet, celles de Hodh El Gharbi et de Guidimagha, ainsi que d’engager des discussions avec les partenaires locaux de la société civile en vue de la mise en œuvre des activités prévues. Des missions similaires seront prochainement organisées dans les trois autres wilayas bénéficiaires (Trarza, Tiris Zemmour et Nouakchott).

© UNESCO

Ce projet vise à renforcer l’égalité homme-femme en matière de prévention et lutte contre l’extrémisme violent, à travers deux stratégies complémentaires et se renforçant mutuellement. La première consiste à intégrer la dimension genre dans la justice pénale pour que la femme puisse être reconnue dans tous ses rôles multiples d’agent d’application de la loi, d’autrice d’infraction, de victime ou de simple témoin, afin de surpasser les stéréotypes genre liés à l’extrémisme violent.  La seconde stratégie consiste à valoriser les rôles traditionnels des femmes mauritaniennes pour en faire des porteuses de message de conciliation et cohésion sociale, à travers des initiatives culturelles innovantes et attirantes pour les jeunes.