Story

Renforcer les capacités nationales pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel

21/11/2019

Depuis le début de l’année 2019, les partenaires institutionnels du secteur Culture du Bureau de l’UNESCO, notamment le Ministère de la Culture et de la Communication, la Commission Nationale Haïtienne pour la Coopération avec l’UNESCO et le Bureau National d’Ethnologie déploient des efforts remarquables pour le renforcement des capacités nationales et la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel (PCI).

 

Dans cet ordre d’idées, des ateliers et activités ont été mis en œuvre dans les bureaux de l’UNESCO à la fin du mois de juin 2019 et au début juillet durant sept (7) jours consécutifs de travail sur la sauvegarde du PCI. Quarante deux personnes, essentiellement gestionnaires publics, médiateurs et opérateurs culturels venus des quatre coins géographiques d’Haïti, ont pris part à cette formation. Un tel espace-temps, mis à la disposition par le Bureau de l’UNESCO à Port-au-Prince, a favorisé un dialogue constructif autour des problématiques liées au patrimoine : disponibilité de capacités techniques, financement du secteur, harmonisation et cohérence institutionnelles, accessibilité de l’information. 

Les ateliers ont été conçus par deux facilitateurs du Centre Régional pour la Sauvegarde du Patrimoine Culturel Immatériel d’Amérique Latine (CRESPIAL), basé au Pérou Adrianna Molano et Maité Zeisser, et un facilitateur national, Kesler Bien-Aimé. Ces ateliers s’inscrivent dans le cheminement de la communauté vers l’inscription du Rara sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Un précieux outil sera mis à la disposition des professionnels du secteur et du public, comme « aide-mémoire » des ateliers.

L’une des conséquences de la mise en œuvre du projet de « Renforcement des capacités nationales d’Haiti pour la sauvegarde du PCI », notamment avec la tenue des ateliers mettant en présence différents acteurs, est l’engagement manifeste du Ministère de la Culture et de la Communication pour la sauvegarde du PCI. A travers sa Direction du Patrimoine en effet, l’institution a déployé les efforts nécessaires pour mobiliser les ressources humaines et matérielles et renforcer ce domaine du patrimoine national. Ainsi, le 21 octobre 2019, le Ministère a officiellement inscrit 9 éléments du patrimoine immatériel d’Haiti dans le Registre du patrimoine culturel immatériel du pays, dont le Rara.

Aux termes de ces journées de travail, les participants, ont appris à formuler une demande d’assistance internationale, à maîtriser les étapes de l’élaboration d’un inventaire communautaire et ont reconnaître l’existence d’un réseau professionnel et communautaire mettant en liaison toutes les compétences nécessaires à la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel d’Haiti.