Renforcer l’intégrité et la transparence des élections à l’heure des réseaux sociaux

05 Février 2018

L’UNESCO et le réseau Global Network initiative (GNI)* organisent le 8 février au siège de l’Organisation (10h00-13h00, salle XI) un colloque qui a pour but d’envisager les différentes manières de mettre les technologies numériques au service d’un renforcement de la transparence et de l’intégrité des processus électoraux.

Les nouvelles technologies influent sur la politique et les élections. Les partis politiques et les candidats utilisent les réseaux sociaux pour atteindre les électeurs, mobiliser leurs soutiens et lever des fonds, tandis que les électeurs s’en servent pour s’impliquer dans les campagnes et interpeler les responsables politiques et les citoyens sur des problématiques liées aux élections.

De telles actions peuvent contribuer à renforcer l’intégrité et la transparence des processus électoraux et nourrir la démocratie. Elles peuvent aussi donner lieu à des abus qui influent sur le résultat des votes et par là, saper la confiance vis-à-vis de l’intégrité du processus démocratique.

Le colloque réunira des représentants de la société civile, des organismes électoraux, des sociétés travaillant dans le domaine des technologies de l’information et de la communication, des agences des Nations Unies impliquées dans l’assistance électorale, ainsi que des journalistes et des universitaires pour passer au crible les initiatives existantes et envisager des manières de réduire les risques d’abus et de renforcer la coopération entre les différents acteurs.

Getachew Engida, Directeur général adjoint de l’UNESCO, ouvrira ce colloque aux côtés de Judith Lichtenberg, Directrice exécutive du réseau GNI et de Simon Pierre Nanitelamio, Directeur adjoint de la Division de l’assistance électorale du Département des affaires politiques des Nations Unies.

L’événement s’articulera autour de deux débats : Disponibilité du réseau, sécurité et intégrité autour des élections et Améliorer la qualité de l’information autour des élections. Parmi les participants figurent notamment des responsables de Google, Microsoft, Orange ainsi que le Directeur adjoint de la Division pour la démocratie et l’observation électorale de la Commission européenne, le Président de l’instance française de régulation de l’audiovisuel, le Conseil supérieur de l’audiovisuel, un directeur adjoint du Comité pour la protection des journalistes et le Président de la Commission nationale des médias au Ghana.

***

Pour plus d’information : https://fr.unesco.org/integrity-of-elections

Contact médias : Roni Amelan, Service de presse de l’UNESCO, r.amelan@unesco.org

Accréditations presse : Djibril Kébé, Service de presse de l’UNESCO, d.kebe@unesco.org

****

* Le réseau Global Network Initiative (GNI) est une organisation multipartite de sociétés de technologies de l’information et de la communication, d’organisations de la société civile, d’universitaires et d’investisseurs socialement responsables, travaillant ensemble pour la promotion et la protection de la liberté d’expression et de la vie privée sur internet.