News

Réponse de l’UNESCO au COVID-19 au Gabon : Renforcer la solidarité par l'éducation, la science et la culture

01/04/2020
Libreville, Gabon
04 - Quality Education
08 - Decent Work and Economic Growth
16 - Peace, Justice and Strong Institutions

La pandémie de COVID-19 est une crise de santé publique mondiale. Elle interpelle l'UNESCO dans sa mission et ses domaines de compétences. L’Organisation s'est alors pleinement engagée à soutenir les gouvernements pour l'apprentissage à distance, la science en libre accès, le partage des connaissances et de la culture, en tant que moyens fondamentaux de riposte à la pandémie dans un élan de plus grande solidarité, de resserrement des liens de notre humanité commune.

Cet engagement est matérialisé par le lancement de plusieurs initiatives mondiales, régionales et nationales. Au Gabon les actions suivantes ont été engagé à ce jour dans quatre domaines.

Education

L’UNESCO œuvre avec les différents ministères en charge de l’éducation pour la continuité pédagogique dans le pays. Les activités spécifiques relatives à l’accompagnement de l’UNESCO sont organisées  en deux phases : la première consiste en la mise en place d‘une solution d’urgence pour assurer la continuité pédagogique pour les élèves qui doivent préparer des classes de : 5e année (primaire), 3e et Terminale ; la deuxième phase permettra la consolidation des acquis de la première phase et la mise place d’une Système d’enseignement à distance pour le primaire, le secondaire et l’enseignement technique et professionnel .

Dans ce cadre, elle a mis à la disposition du Ministère de l’éducation nationale l’ensemble des cours en ligne disponibles sur sa plateforme (https://gabon5000.avcn.fr) développée, en 2017 et 2018, dans le cadre de son projet « Train My Generation – Gabon 5000 ». Celle-ci comprend des cours de mathématiques, physiques-chimie et Sciences de la vie et de la terre pour les classes de troisième et de terminales. Grâce à ces ressources, le Gabon a lancé, le 14 avril courant, un programme de diffusion de cours à distance dans les matières et pour les classes suscitées.

Afin de développer ce programme d’éducation à distance au Gabon, à la demande du Ministère de l’Education nationale, l’UNESCO a formé en avril dernier une soixantaine d’encadreurs pédagogiques et enseignants sur l’ingénierie pédagogique, la production et la mise en ligne de cours, des disciplines du primaire, du secondaire et de l’enseignement technique et professionnel.

Sciences humaines et sociales

L’Organisation a développé une application appelée « Africa4Peace » qui permettra aux organisations de jeunes et de femmes de la sous-région de promouvoir leurs activités de prévention des crises et des conflits, y-compris dans le cadre de la pandémie actuelle. L’UNESCO a lancé également la plateforme en ligne WWEEDDOO UNESCO – Gabon (https://wweeddoo.com/partenaires/op4Up_eGA-) qui permet aux jeunes de présenter leurs projets afin de bénéficier de conseils et rencontrer des partenaires.

Culture

Afin de mettre en valeur la centralité de la culture dans la lutte contre la crise du COVID619, l’UNESCO a organisé le 22 avril une réunion en ligne des Ministres de la culture, avec la participation de plusieurs Ministres dont le Ministre de la culture et des arts du Gabon. Pour soutenir le travail des créateurs et des artistes pendant la crise actuelle, l’UNESCO a lancé plusieurs initiatives dont «ResiliArt» qui permet aux artistes et professionnels de la culture de partager leur art et leur créativité malgré le confirment. Au Gabon, les acteurs culturels ont été invités à une consultation par visio-conférence le 02 avril dont le but était d’identifier des propositions d’actions immédiates à mettre en œuvre.

L’UNESCO a également invité les acteurs culturels à participer à une campagne « #DONTGOVIRAL» : Atténuer la propagation de COVID-19 sur le continent africain ». Il s’agit de la participation des artistes à lutter contre la désinformation sur la pandémie et fournir des informations de base sur les mesures de sécurité à prendre pour en atténuer la propagation.

Communication et de l’information

Des messages de prévention et de lutte contre désinformation sur le COVID-19, l’UNESCO sont diffusés sur les médias internationaux et nationaux dont, RFI, Gabon 24 et Radio Gabon.  Afin d’atteindre les populations les plus éloignées des centres urbains, ces spots radiophoniques seront disponibles en langues locales pour diffusion par des radios communautaires. 

Dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale de la liberté de la presse, l’Organisation a organisé le 4 mai un webinaire avec les associations de jeunesses en vue de lutter contre la désinformation autour cette crise sanitaire, particulièrement dans les réseaux sociaux. Un autre webinaire s’est adressé le 5 mai aux journalistes et professionnels de médias sur « Informer sur les violences conjugales » pendant le confinement et la couverture journalistique en période de crise.

Parallèlement, l’UNESCO a participé au plaidoyer des Nations Unies auprès du Ministre en charge de la communication en vue de l’amélioration de l’écosystème médiatique gabonais.