De la reprise à l’accélération des progrès de l’ODD 4 : Réunion mondiale sur l’éducation 2021 - Débat ministériel

23/06/2021
04 - Quality Education

Quand :

from Mardi 13 Juillet, 2021
13:00
to Mardi 13 Juillet, 2021
16:00

Where :

Online from Paris, Online, France

Contact :

Global Education Meeting

La crise de la COVID-19 a eu des conséquences dévastatrices sur l’éducation partout dans le monde. Elle a touché de manière disproportionnée les populations vulnérables et marginalisées, accroissant les inégalités préexistantes en matière d’apprentissage.

Les pays et la communauté internationale doivent transformer les méthodes de travail au niveau mondial afin de trouver des solutions durables à la crise de l’apprentissage. Il est désormais vital d’accélérer les progrès de la réalisation de l’Objectif de développement durable 4, en mettant à profit les partenariats, les innovations et les enseignements tirés de la réponse à la COVID-19 et des mesures de relance mises en place ces 18 derniers mois.

Le débat ministériel de la Réunion mondiale sur l’éducation 2021 de l’UNESCO se tiendra le 13 juillet, en marge du Forum politique de haut niveau pour le développement durable.

 

Document de la réunion

Il aura pour objectif :

  • d’examiner le mécanisme mondial amélioré de coopération en matière d’éducation ;
  • de dresser le bilan des mesures et des enseignements tirés de la réponse de l’éducation à la pandémie de COVID-19 qui contribuent à accélérer les progrès vers la réalisation de l’ODD 4 ainsi que des indicateurs de référence régionaux ;
  • de lancer le deuxième rapport de l’Enquête UNESCO-UNICEF-Banque mondiale-OCDE sur les réponses nationales du secteur de l’éducation à la fermeture des établissements scolaires liée à la COVID-19.

Mécanisme mondial amélioré de coopération en matière d’éducation

L’édition 2020 de la Réunion mondiale sur l’éducation a suscité un dialogue sur la nécessité d’améliorer l’actuel mécanisme mondial de coopération en matière d’éducation, dans le but de soutenir les progrès accomplis par les pays dans la réalisation de l’ODD 4, en particulier dans le contexte de la reprise consécutive à la fermeture des établissements scolaires due à la COVID-19. 

Plus particulièrement, la Réunion 2020 a appelé à mettre en place un processus de consultation multipartite dirigé et conçu par l’UNESCO et un groupe de travail dédié. Ce processus de consultation est maintenant terminé, et a inclus les éléments suivants : 

  • de nombreuses réunions consultatives avec les pays et les acteurs de l’éducation ;
  • un état des lieux de l’architecture mondiale de l’éducation, y compris une comparaison avec les secteurs mondiaux de la santé et du climat, effectué par un expert indépendant ;
  • une enquête réalisée auprès des États membres afin de recenser les défis posés par la coordination et les bonnes pratiques aux niveaux mondial, régional et national ;
  • une consultation sur les nouvelles propositions menée en mai 2021 dans toutes les régions et auprès des principaux acteurs.

Sur la base de ces éléments, le débat ministériel du mois de juillet devrait adopter le nouveau mécanisme mondial.

Mesures, enseignements tirés et indicateurs de référence

Depuis l’adoption du Programme de développement durable à l’horizon 2030, le Cadre d’action Éducation 2030 a appelé les pays à fixer des « objectifs intermédiaires aux échéances qui conviendront (pour 2020 et 2025, par exemple) » pour les indicateurs des ODD, considérés comme « indispensable[s] en ce qui concerne l’obligation de rendre des comptes, souvent négligée lorsque les objectifs sont fixés à plus long terme ». Cependant, une majorité de pays n’a pas encore traduit les objectifs mondiaux en objectifs spécifiques servant de référence pour rendre compte de leurs progrès de manière régulière.

La session extraordinaire de la Réunion mondiale sur l’éducation d’octobre 2020 a rappelé aux pays leur engagement à l’égard de la Déclaration, qui demande instamment à « l’UNESCO et à ses partenaires, ainsi qu’au Comité directeur ODD-Éducation 2030, […] [d’]accélér[er] [l]es progrès et de proposer des critères pertinents et réalistes pour les principaux indicateurs de l’ODD 4 en vue d’un suivi ultérieur ».

Cette session présentera la définition des indicateurs de référence régionaux. 

 

Nouvelle publication sur les réponses nationales du secteur de l’éducation à la fermeture des établissements scolaires liée à la pandémie de COVID-19

Dans le cadre de la réponse éducative mondiale coordonnée à la pandémie de COVID-19, l’UNESCO, l’UNICEF, la Banque mondiale et l’OCDE ont mené trois itérations de l’enquête sur les réponses nationales du secteur de l’éducation à la fermeture des établissements scolaires liée à la pandémie de COVID-19.

Le deuxième rapport conjoint, qui porte sur les réponses gouvernementales à la fermeture des établissements scolaires du préscolaire au secondaire, sera lancé à l’occasion de la Réunion.

La Réunion mondiale sur l’éducation 2021 sera diffusée en direct dans six langues et rassemblera des ministres de l’éducation, du développement, de la coopération et/ou d’autres secteurs concernés, ainsi que de hauts responsables d’organismes du système des Nations Unies, d’organisations internationales et régionales, d’autres partenaires de développement, des représentants du corps enseignant, des étudiants et des jeunes, et des représentants d’organisations de la société civile, du secteur privé et des fondations.

Le débat de haut niveau de la Réunion mondiale sur l’éducation se tiendra en marge de la 41e session de la Conférence générale de l’UNESCO, en novembre 2021.