RESILIART Les artistes et la créativité au-delà de la crise

11/04/2020

Aujourd'hui plus que jamais, nous avons besoin de la culture.

La culture nous rend résilients et nous donne de l'espoir. Elle nous rappelle que nous ne sommes pas seuls. Nous avons besoin d'un effort multilatéral et global pour soutenir les artistes et garantir l'accès à la culture pour tous.

La crise sanitaire provoquée par le COVID-19 a plongé l'économie mondiale dans une récession, coûtant 1 000 milliards de dollars US à l'économie mondiale en 2020 (CNUCED). Alors que des milliards de personnes dans le monde se tournent vers la culture comme source de réconfort et de connectivité, l'impact de COVID-19 n'a pas épargné le secteur de la culture. Plus de 80 % des sites du patrimoine mondial de l'UNESCO sont fermés, ce qui menace les moyens de subsistance des communautés locales et des professionnels de la culture. Les institutions et installations culturelles, notamment les musées, les théâtres et les cinémas, perdent chaque jour des millions de dollars de revenus, et beaucoup ont dû licencier leur personnel. Les artistes du monde entier, dont la plupart travaillaient déjà à temps partiel, de manière informelle ou dans le cadre de contrats précaires, ont du mal à joindre les deux bouts. Aujourd'hui, nous traversons une situation d'urgence culturelle.

C’est pourquoi l’UNESCO lance un mouvement global: ResiliArt.

ResiliArt met en lumière l'état des industries créatives en cette période de crise grâce à des discussions mondiales de haut niveau avec des professionnels clés de l'industrie. Le mouvement recueille également les expériences et les voix de la résilience des artistes – tant établis qu’émergents - sur les réseaux sociaux. Ensemble, ces deux axes sensibilisent à l'ampleur de l’impact de COVID-19 sur le secteur et visent à soutenir les artistes pendant et après la crise.

 

63

Débats terminés

16

Débats à venir

48

Pays avec des mouvements ResiliArt en cours

Débats à venir

 

  • Canada: Offices jeunesse internationaux du Québec (LOJIQ) en collaboration avec la Chaire de gestion des arts HEC Montréal (28 mai, 10, 23 juin, 7 juillet)
  • Canada: ville d'Abbotsford (8 juin)
     

Les artistes et la créativité au-delà de la crise

15 avril 2020 - Premier débat

Le débat inaugural a eu lieu le 15 avril 2020, Journée mondiale de l'art, en partenariat avec la CISAC. Il a été ouvert par Audrey AZOULAY, Directrice générale de l'UNESCO, qui lancera les dialogues ResiliArt avec Ernesto OTTONE R. (Sous-Directeur général de l'UNESCO pour la culture), Jean Michel JARRE (Compositeur et interprète de musique électronique, Président de la CISAC et Ambassadeur de Bonne Volonté de l’UNESCO), Yasmina KHADRA (écrivain), Deeya KHAN (Musicienne, réalisatrice de documentaires, Ambassadrice de Bonne Volonté de l’UNESCO), Angélique KIDJO (Auteure-compositrice, interprète, Vice-Présidente de la CISAC, Ambassadrice Internationale de l’UNICEF), Nina OBULJEN-KORŽINEK (Ministre de la culture de la Croatie, violoniste) et Luis PUENZO (Réalisateur, scénariste, Vice-Président de l’INCAA).

  Lire l'article

Les opinions, déclarations ou points de vue exprimés par les participants à cette réunion virtuelle sont uniquement les leurs et ne reflètent pas nécessairement la position de l'UNESCO "

Quelles urgences pour quelle relance ?

14 Mai 2020 - Deuxième débat

Le débat a eu lieu le 14 mai 2020, en partenariat avec la Fédération internationale des coalitions pour la diversité culturelle (FICDC) et la Confédération internationale des sociétés d'auteurs et compositeurs (CISAC). Il a été animées par Ernesto OTTONE R. (Sous-directeur général de l'UNESCO pour la culture) et a réuni Anitta (chanteuse, auteur-compositeur et actrice), Mohamed Saif AL-AFKHAM (Président de l'Institut international du théâtre) Ferne DOWNEY (Actrice et Présidente de la Fédération internationale des acteurs) Pascal ROGARD (Directeur général de la SACD et Président de la Coalition française pour la diversité culturelle) Fouzia SAEED (Auteur et Directeur général du Pakistan National Council of Arts), Cheick Oumar SISSOKO (Réalisateur, Secrétaire général de la Fédération panafricaine des cinéastes et ancien ministre de la Culture), et Jana VOZAROVA (Directrice de LITA, Société d’auteurs).

   Lire l'article

Les opinions, déclarations ou points de vue exprimés par les participants à cette réunion virtuelle sont uniquement les leurs et ne reflètent pas nécessairement la position de l'UNESCO "

ResiliArt #DontGoViral

ResiliArt #DontGoViral

Le 25 mai, dans le cadre de la célébration de la Journée de l'Afrique, et en partenariat avec France 24 et l'Innovation for Policy Foundation, l'UNESCO a organisé une édition spéciale du débat ResiliArt en mettant l'accent sur la campagne #DontGoViral. Le débat a réuni Youssou N'Dour (Sénégal), Neila Tazi (Maroc), Danny Lee (Niger), Siti Amina (Zanzibar, Tanzanie), Kareytse Fotso (Cameroun) et Zolani Mahola (Afrique du Sud), et des invités spéciaux surprise, et s'est concentré sur le rôle des artistes dans la lutte contre la désinformation et l’impact de la pandémie sur les industries culturelles. Elle a été animée par la journaliste Valériane Gauthier de France 24, et a été suivie d'un concert en confinement avec des artistes africains de renom dont, entre autres, Bobi Wine et Spice Diana (Ouganda), Oumou Sangare (Mali), Les Freres Smith et Seun Kuti (Nigéria), Youssou N’dour, Didier Awadi et Sahad Sarr (Sénégal), M. Leo (Cameroun), DJ Kedjevara et le groupe Révolution (Côte d'Ivoire), Djanny Pacha (RDC), Fafa Ruffino (Bénin), Siti Amina (Zanzibar, Tanzanie), Pam Luster (Burkina Faso), Danny Lee (Niger) et Marcus Miller (USA).

Les professionnels de la culture sont encouragés à joindre le mouvement et à reproduire les débats ResiliArt dans leurs régions respectives et dans leurs domaines d’expertise en suivant les lignes directrices accessibles au public. Les ravages causés à l'ensemble de la chaîne de valeur de la culture auront un impact durable sur l'économie créative ; le mouvement ResiliArt vise à faire en sorte que les conversations, le partage des données et les efforts de sensibilisation se poursuivent bien après la fin de la pandémie.

Nous avons besoin de culture.

La culture nous rend résilients et nous donne de l'espoir.

Elle nous rappelle que nous ne sommes pas seuls

La pandémie COVID-19 a révélé et amplifié la volatilité préexistante des industries créatives. Pour voir quelles mesures ont été adoptées par les gouvernements, les organisations non gouvernementales et le secteur privé pour soutenir les artistes et les professionnels de la culture durant cette période, cliquez ici 

 

Pour toute question ou demande de renseignements concernant le mouvement ResiliArt,
veuillez contacter l’UNESCO à l’adresse suivante resiliart@unesco.org
Pour plus d'informations sur la CISAC, contactez 
communications@cisac.org or visit www.cisac.org

En partenariat avec

image

Partenaires médias

image