Réunion internationale d’experts en faveur du droit à l’éducation de qualité pour les réfugiés

23 Novembre 2018

L’UNESCO, le Centre UNESCO de Catalogne, la Generalitat de Catalunya et le Conseil municipal de la ville de Barcelone organisent une réunion internationale d’experts sur les politiques publiques en faveur du droit à l’éducation des réfugiés, à l’occasion de la Journée des droits de l’homme 2018, qui marque le 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme, afin d’attirer l’attention sur l’importance d’assurer un accès équitable à une éducation de qualité pour tous les réfugiés. 

Un grand défi de notre époque dans le domaine de l’éducation se traduit par la mobilité humaine croissante dans et entre les régions. L’éducation joue un rôle clé pour fournir aux réfugiés les outils nécessaires au plein développement de leur personnalité, à leur insertion sur le marché du travail et à l’amélioration de leurs moyens de subsistance. Elle est également essentielle à la réussite de l’intégration, facilitant ainsi une contribution plus substantielle aux sociétés, et participe à l’acceptation et au respect mutuels au sein de la population dans les pays d’accueil.

Pourtant, malgré le fait que les questions relatives à l’éducation des réfugiés ne sont pas nouvelles, elles représentent aujourd’hui un immense défi. Avec plus de 19,9 millions de personnes actuellement réfugiées, accueillies principalement par des pays à revenu faible et intermédiaire, les difficultés sont nombreuses en termes d’accès, de qualité et d’équité. Selon l’HCR, les enfants réfugiés ont cinq fois plus de risques d’être déscolarisés, et même ceux qui vont à l’école ont moins de chances d’achever leur éducation. En 2017, seulement 61 % des enfants réfugiés avaient accès à l’enseignement primaire, et 23 % des adolescents réfugiés étaient inscrits dans le secondaire. Pour ce qui est de l’enseignement supérieur, l’HCR estime que 1 % seulement des réfugiés éligibles y ont accès aujourd’hui, contre 36 % des jeunes à l’échelle mondiale.

En approuvant la Déclaration de New York pour les réfugiés et les migrants en 2016, les États ont réaffirmé leurs obligations de respecter pleinement les droits humains des réfugiés et des migrants et reconnu que l’éducation était un élément essentiel de la réponse internationale à la crise des réfugiés. Le Cadre d’action global pour les réfugiés fixé par la Déclaration appelle à une intensification du soutien apporté aux réfugiés et aux pays qui les accueillent. Un Pacte mondial sur les réfugiés devrait également être approuvé par l’Assemblée générale des Nations Unies en décembre 2018.

En 2015, la communauté internationale a approuvé l’agenda ODD 4 – Éducation 2030, qui engage les États membres à mettre en place des systèmes éducatifs inclusifs, réactifs et résilients pour répondre aux besoins des enfants, des jeunes et des adultes, notamment des personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays et des réfugiés. La promotion de l’accès des jeunes à l’éducation, au renforcement des compétences et à l’emploi est également inscrite dans le Nouveau Programme pour les villes, adopté par l’ensemble des États membres de l’ONU en 2016 en tant que guide pour la mise en œuvre de l’agenda ODD 4 – Éducation 2030 à l’échelle locale.

La réunion internationale d’experts, qui met en avant une approche englobant le gouvernement et la société dans leur ensemble, vise à encourager et à faciliter l’apprentissage par les pairs et à identifier les recommandations politiques pertinentes à l’échelle internationale, nationale, régionale, locale et scolaire.

La réunion d’experts rassemblera des représentants des États membres, des administrations régionales et des villes ainsi que des universitaires et des experts internationaux œuvrant dans le domaine de l’éducation des réfugiés et des représentants d’organismes des Nations Unies, d’ONG et de la société civile.

Les moyens mis en œuvre par les villes pour relever le défi de fournir une éducation de qualité aux réfugiés, du point de vue de l’apprentissage tout au long de la vie, feront l’objet d’une attention particulière.