Réunion de travail de la Directrice générale avec les membres du GRULAC (Groupe Amérique latine et Caraïbes)

15 Décembre 2017

La Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, et M. Roberto Alejandro Ramírez Aldana, Président du GRULAC et Ambassadeur, Délégué permanent du Honduras auprès de l’UNESCO, se sont félicités de l’opportunité d’échanger sur les différentes activités du GRULAC en 2017 et ses axes de travail pour 2018.

Le GRULAC, organisé en équipes de travail dans les différents domaines de compétence de l’UNESCO, souhaite renforcer la coopération de l’Organisation avec la région. Ainsi, le renforcement des Bureaux hors-siège et celui de l’Institut d’Etudes Supérieures d’Amérique latine et des Caraïbes (IESALC) a été évoqué. Le GRULAC a exprimé son inquiétude vis-à-vis des pays à revenus intermédiaires de la région qui de ce fait rencontrent des difficultés à accéder à certains programmes de financement.

Le Groupe a fait savoir qu’il travaillait activement sur la question de la gouvernance ainsi que sur la mise en œuvre de la Convention concernant les mesures à prendre pour interdire et empêcher l'importation, l'exportation et le transfert de propriété illicites des biens culturels (Paris, 14 novembre 1970). Il a été fait mention d’autres thèmes d’intérêt pour la région tels que l’eau, le changement climatique, le Programme Homme et la Biosphère (MAB), le Programme Hydrologique International (PHI), la Commission Océanographique Internationale (COI), etc. Par ailleurs, la grande vulnérabilité des petits Etats insulaires en développement (PEID) et de l’isthme d’Amérique centrale face au dérèglement climatique et aux catastrophes naturelles a été évoquée.

Le GRULAC souhaite réaffirmer et être porteur du message de paix de l’UNESCO par l’organisation d’événements en 2018. Le GRULAC a sollicité le soutien de l’Organisation pour la célébration de la 3ème édition de la Semaine Amérique latine et Caraïbe qui se tiendra du 28 mai au 1er juin 2018, au Siège de l’UNESCO et qui, pour la première fois, pourrait partager des activités culturelles avec la Semaine africaine qui la précède.

M. Roberto Alejandro Ramírez Aldana a présenté à la Directrice générale une publication récente du GRULAC sur les femmes d’Amérique latine et des Caraïbes en hommage à des femmes de 17 pays de la région qui par leur sacrifice ont contribué à la grandeur de leur pays respectif.

Cette réunion de travail s’est tenue avec la participation des membres du Bureau du GRULAC, à savoir Mme Silvia Miranda, Déléguée Permanente Adjointe du Nicaragua, qui assure la vice-présidence du GRULAC, et Mme Leticia Casati, Déléguée Permanente du Paraguay et Secrétaire du GRULAC.