Article

Revue des lois et politiques pour faire face aux grossesses précoces, au VIH et aux violences basées sur le genre dans les programmes scolaires

30/11/2021
03 - Good Health & Well Being
04 - Quality Education

Lancement d’une série d’études en Afrique de l’Ouest et du Centre

Les lois nationales et les politiques éducatives jouent un rôle clé pour établir un contexte propice au développement et à la mise en œuvre de programmes de qualité en réponse aux grossesses précoces et non désirées, au VIH ou aux violences basées sur le genre. C’est dans cette perspective que l’UNESCO a récemment lancé une série régionale sur l’analyse du cadre juridique et politique national des pays de l’Afrique de l’Ouest et du Centre.  Ces analyses permettent de comprendre si ce cadre est favorable à la promotion de la santé sexuelle et reproductive et de l’égalité de genre par le biais des programmes scolaires. Elles apportent un éclairage utile aux pays qui souhaitent équiper les apprenants de connaissances, d’attitudes et de compétences pour mener une vie saine, épanouissante et respectueuse de soi et des autres.

 

11 pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre sont couverts par cette série d’études : le Burkina Faso, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Gabon, le Ghana, le Mali, le Niger, le Nigéria, la République démocratique du Congo, le Sénégal et le Togo. Plus de 100 lois et politiques nationales pertinentes ont été identifiées et analysées en se fondant sur une approche purement factuelle et comparative et à l’aide de 35 indicateurs tels que les droits à la santé sexuelle et reproductive, l’âge minimum légal du mariage, et la pénalisation des violences sexuelles, pour n’en citer que quelques-uns. A ce jour, 11 fiches d'information ont été élaborées et 5 pays de la région ont déjà publié les résultats des analyses, consultables via les liens suivants :

 

L’ensemble des études plaide clairement en faveur d'un renouvellement des efforts des ministères de la santé et de l'éducation pour travailler ensemble afin de relever les défis auxquels sont confrontés les jeunes. En effet, elle montre que, si la situation varie considérablement d'un pays à l'autre et il existe des acquis importants, le renforcement des cadres juridiques et politiques nationaux permettrait de garantir un environnement plus favorable à l’épanouissement et à la santé des élèves par le biais de l’éducation.

© UNESCO