News

Sarah Brightman pour le programme du patrimoine mondial et du tourisme durable de l'UNESCO

13/09/2021

Sarah Brightman est une danseuse, chanteuse et actrice britannique de renommée internationale, dont le duo avec le ténor italien Andrea Bocelli en 1996, "Time to Say Goodbye", a atteint les sommets des hit-parades dans toute l'Europe. Elle est également la première artiste à avoir été invitée à deux reprises à se produire aux Jeux olympiques. 

Mme Brightman a été désignée Artiste pour la Paix en 2012 en raison de son engagement pour les causes humanitaires et de sa contribution, tout au long de sa carrière artistique, à la promotion du dialogue culturel, ainsi que de son dévouement aux idéaux et aux objectifs de l'Organisation. 

A travers cette vidéo, Mme Brightman annonce sa future collaboration avec le programme du patrimoine mondial et du tourisme durable de l'UNESCO et sa volonté de sensibiliser à la protection du patrimoine culturel et naturel. 

 

La planification et la gestion durables du tourisme sont l'un des défis les plus pressants concernant l'avenir de la Convention du patrimoine mondial aujourd'hui et sont au cœur du programme de l'UNESCO sur le patrimoine mondial et le tourisme durable. Je suis très honorée de poursuivre mon rôle d'Artiste de l'UNESCO pour la paix et je suis impatiente de travailler avec l'UNESCO pour permettre la préservation historique et culturelle des sites du patrimoine mondial et promouvoir le tourisme culturel durable.

Sarah Brightman, UNESCO Artist for Peace

Programme du patrimoine mondial et du tourisme durable de l'UNESCO
5 Objectifs 

  1. Intégrer des principes du tourisme durable dans les mécanismes de la Convention du patrimoine mondial ;

  2. Renforcer l'environnement porteur en plaidant pour des politiques, stratégies, cadres et outils qui soutiennent le tourisme durable ;

  3. Promouvoir une large participation des parties prenantes à la planification, à l'élaboration et à la gestion d'un tourisme durable axé sur les pôles touristiques en faveur de la conservation du patrimoine et visant à autonomiser les communautés locales ;

  4. Donner aux parties prenantes du patrimoine mondial les capacités et les outils nécessaires pour gérer le tourisme de manière responsable compte tenu de la situation et des besoins locaux ;

  5. Promouvoir des produits et services touristiques de qualité propres à encourager un comportement responsable de toutes les parties prenantes.