News

Le Sénégal ratifie la Convention de l’UNESCO de 2001 sur la protection du patrimoine culturel subaquatique

28/09/2020
11 - Sustainable Cities and Communities

Le Sénégal agit pour protéger son riche patrimoine culturel subaquatique contre le pillage, l’exploitation commerciale et l’impact des activités industrielles.

En ratifiant la Convention de 2001 sur la protection du patrimoine culturel subaquatique, le Sénégal vise non seulement à protéger, mais aussi à valoriser son patrimoine subaquatique.

Les menaces pesant sur le patrimoine culturel subaquatique ont suscité des réactions importantes parmi les États africains. Au Sénégal, la Direction du Patrimoine Culturel du Ministère de la Culture, en partenariat avec des structures locales impliquées dans la gestion du patrimoine culturel subaquatique, mène depuis plusieurs années des actions concrètes allant de la formation de ressources humaines qualifiées en archéologie subaquatique au travail d’inventaire. La ratification de la Convention constitue une étape clé dans la protection du patrimoine culturel subaquatique.

Le patrimoine culturel subaquatique est vulnérable. Préoccupés par les cas de destruction de sites submergés, en particulier avec le développement de technologies qui permettent un accès plus aisé aux fonds marins, les États membres de l’UNESCO ont adopté en 2001 la Convention de l’UNESCO sur la protection du patrimoine culturel subaquatique.

Le Sénégal est le 65ème État membre à ratifier la Convention de 2001.