Article

Signature d’un accord de partenariat projet entre l’UNESCO et l’OIF pour la mise en œuvre d’activités de renforcement de la qualité de l’éducation

25/03/2021
03 - Good Health & Well Being
04 - Quality Education

Un accord de partenariat projet entre le Bureau multisectoriel de l’UNESCO pour l’Afrique de l’Ouest (Sahel) avec son directeur, Monsieur Dimitri Sanga, ainsi que l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) représentée par Madame Mona Laroussi, directrice de l’Institut de la Francophonie pour l’éducation et la formation (IFEF) à Dakar, a été signé le 24 mars 2021.

Le Bureau régional multisectoriel de l’UNESCO pour l’Afrique de l’Ouest (Sahel) travaille en étroite collaboration et en partenariat avec l’IFEF sur les ressources éducatives et numériques, la formation des enseignants ainsi que l’enseignement et la formation techniques et professionnels.

Cette signature intervient dans un contexte mondial où la pandémie de la COVID-19 a engendré un développement croissant de l’enseignement à distance et de l’utilisation de ressources numériques pour garantir la continuité des apprentissages. M. Sanga a exprimé l’intérêt qu’a l’Unesco pour soutenir la production et la diffusion des ressources éducatives dans le but « d’assurer l’accès à tous à une éducation de qualité ». En effet, l’Unesco œuvre avec l’aide de différents programmes à atteindre les objectifs de développement durable n°4 (ODD4) à l’horizon 2030.

Mme Mona Laroussi a mis en valeur la mission de l’IFEF qui consiste à fournir aux États et gouvernements membres de l’OIF et à ses partenaires, une expertise technique pour l’élaboration, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation de leurs politiques éducatives afin d’assurer une éducation inclusive et équitable de qualité. L’IFEF s’engage également à promouvoir des possibilités d’apprentissage tout au long de la vie pour tous.

Dans le cadre de ce partenariat stratégique, l’UNESCO et l’IFEF consolideront davantage leurs synergies dans cette volonté de soutenir le renforcement de capacités, le dialogue politique et le partage d’expériences et d’expertise pour une éducation de qualité en Afrique subsaharienne francophone.