Article

Soutenir les enseignants dans les efforts de retour à l’école après les fermetures liées au COVID-19 : un kit d’outils destiné aux responsables scolaires

19/06/2020

 

L’UNESCO, l’Équipe spéciale internationale sur les enseignants et l’Organisation internationale du Travail ont publié un kit d’outils pour aider les responsables scolaires à accompagner et protéger les enseignants et le personnel de soutien à l’éducation lors de la réouverture des écoles. Ce kit d’outils complète le Cadre conjoint pour la réouverture des écoles et le document d’orientation à l’intention des décideurs publiés par l’Équipe spéciale le mois dernier. Il traduit les sept dimensions identifiées dans le document d’orientation en une série de questions et de conseils pratiques.

Accompagner les enseignants et le personnel lors de la réouverture des écoles

Le kit d’outils reconnaît l’importance du contexte local. Dans de nombreux pays, la pandémie évolue au jour le jour. Les décisions locales concernant le meilleur moment pour rouvrir les écoles sont donc basées sur un large éventail de considérations, car ce qui est bon pour une école ne l’est pas forcément pour une autre. Dans tous les cas, les responsables scolaires devront définir les priorités et reconnaître que des compromis sont parfois nécessaires. Pour faciliter la distanciation physique, par exemple, les écoles peuvent devoir réduire le nombre d’enseignants et d’élèves dans leurs locaux par une réouverture sélective et en échelonnant le retour en fonction de l’année et/ou du niveau. Elles peuvent aussi devoir privilégier certains segments de population ou groupes d’apprenants, tels que les apprenants vulnérables et à risque et les enfants des travailleurs essentiels. Dans certains cas, il peut être nécessaire d’envisager une nouvelle fermeture des écoles. Par ailleurs, les ressources disponibles peuvent être réaffectées à la préparation des bâtiments scolaires et des équipements de sécurité, ou pour mieux préparer les enseignants et le personnel de soutien à l’éducation.

L’importance de la consultation et de la communication

Les enseignants, le personnel scolaire et leurs organisations représentatives devraient être amenés à participer activement à la définition des politiques et des plans de réouverture des écoles, notamment en ce qui concerne les mesures de sécurité et de santé au travail protégeant le personnel. Une communication avec les enseignants, les apprenants et le personnel de soutien à l’éducation à propos de la réouverture peut servir à expliciter les attentes et à mettre en évidence leur rôle dans la réussite des efforts pour un retour à l’école sûr et inclusif, notamment en matière de bien-être général, et du processus de reprise de l’enseignement et de l’apprentissage.

Comme la décision de rouvrir les écoles émane des autorités centrales, il sera important de communiquer de façon précoce et régulière, en termes clairs, avec les parents et les communautés scolaires pour mieux comprendre leurs préoccupations et obtenir leur appui aux plans de réouverture. Les parents voudront savoir quelles mesures de protection ont été mises en place pour réduire les risques pour la santé. Ils devront également être mis au courant de l’engagement continu de l’école envers les principes et les objectifs éducatifs clés. Comme les enseignants sont souvent les personnes qui représentent le premier point de contact avec les parents, ils devront être prêts à faire en sorte que tout le monde soit informé en permanence.

Utiliser l’expertise des enseignants dans le nouvel environnement de classe

Dans la plupart des situations, la vie habituelle ne reprendra pas lorsque les enfants retourneront en classe. Dans certains cas, seuls quelques élèves seront présents ou il y aura des doubles vacations. Les plans des leçons, l’évaluation et l’ensemble des programmes d’enseignement seront adaptés et il faudra concevoir et déployer des cours de rattrapage.

Les responsables scolaires devront s’assurer que les enseignants ont les moyens de prendre des décisions concernant l’enseignement et l’apprentissage. Ils peuvent travailler avec eux pour ajuster les programmes d’enseignement et l’évaluation en fonction des calendriers scolaires révisés et des instructions des autorités centrales. Les responsables scolaires doivent aussi aider les enseignants à réorganiser leurs salles de classe pour accélérer l’apprentissage et la prise de mesures de soutien, tout en respectant les règlements sur la distanciation physique.

Le rôle clé des enseignants dans la reconnaissance des lacunes de l’apprentissage et la formulation de réponses pédagogiques demeure essentiel. Cela est particulièrement vrai pour les groupes vulnérables, notamment les familles à revenu faible, les filles, les personnes ayant des besoins éducatifs spécifiques ou en situation de handicap, les minorités ethniques ou culturelles et les élèves qui vivent dans des zones rurales éloignées et qui n’ont pas accès à l’enseignement à distance.

Pour gérer le retour à l’école, il est important que les enseignants et le personnel de soutien à l’éducation reçoivent une préparation professionnelle adéquate pour assumer leurs responsabilités et répondre aux attentes. La formation, l’apprentissage entre pairs et la collaboration avec d’autres enseignants, tant au sein de l’école que dans un contexte plus large, seront essentiels. Un tel soutien est particulièrement important lorsque des contraintes supplémentaires peuvent s’exercer sur le temps des enseignants qui sont tenus de mener de front un enseignement en présentiel et à distance.