Stonewall School Report 2017 : le harcèlement des élèves LGBT au Pays de Galles

22 Novembre 2017

Stonewall, l’organisme caritatif pour l’égalité des lesbiennes, gays, bisexuels et transsexuels (LGBT) au Royaume-Uni, révèle que de nombreux élèves LGBT sont confrontés au risque de harcèlement dans les écoles galloises. En partenariat avec le Centre for Family Research de l’Université de Cambridge, Stonewall a conduit une enquête auprès de jeunes LGBT sur leurs expériences dans des écoles secondaires et des collèges dans toute la Grande-Bretagne. Entre novembre 2016 et février 2017, 3 713 jeunes LGBT âgés entre 11 et 19 ans, y compris 267 vivant au Pays de Galles, ont répondu à un questionnaire en ligne. The School Report Cymru 2017 est basé sur les réponses des participants vivant au Pays de Galles.

Le harcèlement fait partie du quotidien de nombreux élèves LGBT

L’étude montre qu’au Pays de Galles, plus de la moitié des élèves LGB sont harcelés à l’école, et le pourcentage s’élève à 73 % pour les élèves transsexuels. Trois élèves LGBT sur cinq entendent « fréquemment » ou « souvent » des propos homophobes à l’école, et la moitié entendent « fréquemment » ou « souvent » des propos transphobes. Le harcèlement vécu par les élèves gallois est surtout psychologique. Les élèves n’osent pas en parler : près de la moitié des élèves LGBT qui sont victimes de harcèlement n’en parlent jamais à personne.

Risques d’automutilation et de suicide

Le rapport indique que 77 % des jeunes transsexuels et 61 % des élèves LGB se sont volontairement infligé des blessures et 41 % des élèves transsexuels et 21 % des élèves LGB ont tenté de se suicider.

Réponses et recommandations

Un quart seulement des élèves LGBT harcelés dans les écoles galloises disent que les enseignants interviennent lorsque le harcèlement a lieu. Seuls trois élèves LGBT sur dix indiquent que les enseignants ou le personnel scolaire luttent systématiquement contre les propos homophobes, biphobes et transphobes. Le rapport de Stonewall recommande que le Gouvernement gallois intègre l’éducation sur la sexualité et les relations inclusive à l’égard des personnes LGBT en tant que partie obligatoire du programme. Il souligne que l’ensemble des enseignants, du personnel scolaire et des directeurs devraient être formés à la lutte contre le harcèlement anti-LGBT. Le rapport recommande qu’Estyn (le Service d’inspection pour l’éducation et la formation au Pays de Galles) joue un rôle actif pour évaluer la mesure dans laquelle les écoles offrent un environnement sûr et inclusif aux élèves LGBT.

Tandis que le monde progresse dans la mise en œuvre de l’agenda Éducation 2030, l’UNESCO s’engage à suivre les progrès accomplis dans la réalisation de la Cible 4.a axée sur la violence et le harcèlement en milieu scolaire. L’UNESCO a publié son rapport intitulé Violence et harcèlement à l’école : Rapport sur la situation dans le monde en tant que document de référence pour l’élaboration d’un cadre de planification et d’intervention.