Article

#STOPinfodémie : l’UNESCO lance une campagne pour s’attaquer au problème de la désinformation en Haïti

24/06/2020
portauprince, Haïti

« Alors que le monde fait face à la désinfodémie, cette vague de fausses informations sur la pandémie du COVID-19, les médias sont plus que jamais face à leur responsabilité au regard de l’objectivité dans le traitement de l’information, et doivent recourir à la science pour communiquer les faits, et contribuer à sauver des vies »

À l’occasion du 3 mai 2020 qui marque la journée mondiale de la liberté de la Presse, le Bureau de l’UNESCO à Port-au-Prince, plus que jamais engagé pour appuyer le secteur la Presse dont le rôle est indéniable dans le cadre de la réponse au Covid-19, a lancé une vaste campagne baptisée « STOPinfodémie » à travers les médias numériques, pour contrecarrer le phénomène de la désinformation grandissante en Haïti.

En ce sens, le Bureau de l’UNESCO a tenu une importante discussion virtuelle avec des représentants de médias communautaires et médias en ligne, une réunion diffusée sur la page Facebook de l’UNESCO, suivie en direct par plus de 500 participants. Plusieurs sujets ont été débattus, notamment le financement et la multiplication des médias numériques, les différents visages de la désinformation, ainsi que les enjeux politiques relatifs aux sites d’information en ligne, une situation particulièrement préoccupante en Haïti.

Une vidéo animée présentant les enjeux de la désinformation et la nécessité de bien s’informer a été réalisée conjointement avec le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF), diffusée sur la Télévision Nationale d’Haïti dans le cadre de cette vaste campagne de sensibilisation contre les dangers de la désinformation en Haïti, une stratégie pilotée par l’UNESCO et mise en œuvre par la plateforme Haïti Campagne.

Ayant répondu à l’appel de l’UNESCO, plusieurs médias numériques se sont engagés dans la bataille pour la diffusion d’informations fiables, en affichant des banners sur leurs sites web, participant ainsi activement à la campagne #STOPinfodémie ; une stratégie qui rejoint les efforts de l’UNESCO et ses partenaires au niveau mondial pour souligner le rôle de la science d’une part, et de l’autre, la responsabilité des médias dont le travail est incontournable dans le cadre de la réponse à la pandémie.

L’UNESCO a aussi bénéficié de l’appui d’influenceurs sur les réseaux sociaux, notamment une étoile montante de la musique en Haïti, l’artiste Tafa Mi-Soleil, qui s’est engagée durant toute la période de la campagne STOPinfodémie, à relayer tous les messages de sensibilisation contre la désinformation à travers ses comptes de réseaux sociaux totalisant plus de 330,000 abonnées (toutes plateformes confondues).

Une boite à outils a aussi été préparée pour permettre à tous les partenaires qui souhaitent s’engager, de pouvoir utiliser toutes les ressources de la campagne (infographies, vidéos, affiches, stickers pour WhatsApp…).

 

Pour consulter le tableau de bord et utiliser les ressources de la campagne : rendez-vous sur : https://trello.com/b/zMIejno8/stopinfod%C3%A9mie