Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

Table ronde de l'UNESCO sur l'esclavage, la race et le racisme : comment se libérer des représentations raciales ?

19 Mars 2019

infocus_roundtable_21march2019.jpg

© City of Bordeaux / UNESCO

A l'occasion de la Journée internationale pour l'élimination de la discrimination raciale, le 21 mars, l'UNESCO organise une table ronde sur les origines des préjugés raciaux, l'impact du racisme et la persistance des préjugés dans les sociétés contemporaines (siège de l'UNESCO, Salle XI, 10h-13h).

L'événement a notamment pour objectif d’analyser les concepts de race et de préjugés raciaux hérités de la traite négrière et d’explorer des pistes pour les faire reculer. Interviendront notamment au cours de cet événement : Alan Goodman, anthropologue ; Françoise Vergès, politologue ; Marcel Dorigny, historien ; Patrick Simon, socio-démographe ; Gaspard Njock, dessinateur ; Hélène Geoffroy, maire de Vaulx-en-Velin (France) ; Nell Irvin, peintre, historienne ; et Mactar Ndoye, représentant du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme.

La notion de race est une construction sociale qui a souvent été invoquée pour justifier les systèmes de domination et d'exploitation. Depuis sa création, l'UNESCO s'est mobilisée pour lutter contre les théories raciales sur la base de travaux scientifiques qui ont montré que de telles notions sont sans fondement. L'Organisation a également adopté une série de déclarations et d'instruments normatifs de portée internationale.

 Face à la recrudescence de manifestations racistes lors d’événements sportifs, sur les réseaux sociaux et dans le monde politique, l'UNESCO se mobilise en faveur de la lutte contre la discrimination, notamment à travers sa Coalition internationale des villes inclusives et durables (ICCAR), qui rassemble plus de 500 villes dans le monde. Parallèlement, l'Organisation contribue à la compréhension des racines historiques des préjugés et du racisme dans le cadre de son projet « La route de l'esclave : Résistance, Liberté, Patrimoine ».

La commémoration de la Journée sera également marquée par le lancement d'une campagne contre le racisme et la discrimination. Menée dans les espaces publics et sur les réseaux sociaux, elle est initiée par l'UNESCO en collaboration avec la ville française de Bordeaux, ville membre de l'ICCAR.

****

Les journalistes souhaitant couvrir la conférence sont invités à s'accréditer auprès de

Laetitia Kaci, Service de presse de l’UNESCO, l.kaci@unesco.org +33 (0)14581772

#NonAuRacisme

Retransmission en direct : http://webcast.unesco.org/live/room-11/fr / http://webcast.unesco.org/live/room-11/en
L'interprétation simultanée des débats a pour but de faciliter la communication et ne constitue en aucun cas un enregistrement authentifié des débats. Seule l'intervention dans la langue originale fait foi.