Tournoi de Football « On est ensemble » : Les Nations Unies et Search For Common Ground prônent la Paix et la Cohésion sociale à travers le Football au Mali

04 Décembre 2018

Du 28 novembre au 4 décembre 2018, la ville de Bamako a accueilli la première Edition du tournoi de football intitulé « On est ensemble ». Cette action fut initiée par les Nations Unies en partenariat avec l’ONG Search for Common Ground, avec le soutien du Ministre des Sports du Mali. L’objectif de cet évènement était de sensibiliser la population à la Culture de la Paix et à la tolérance à travers le sport au Mali. Cette première phase du tournoi a vu le sacre de l’équipe de Mopti devant les régions de Gao, Mopti, Tombouctou et de Kidal, représenté par Tessalit .

La cérémonie d’ouverture a eu lieu à la Cité des Enfants, et fut présidée par le Ministre des Sports M. Jean Claude Sidibé, en présence de la Représentante spéciale adjointe à la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (MINUSMA), Mme Joanne Adamson, du Représentant de l’UNESCO au Mali, M. Hervé Huot-Marchand, de la coordinatrice des affaires humanitaires (OCHA) au Mali, Mme Ute Kollies, ainsi que du Directeur Pays du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) au Mali, M. Aboubacar Koulibaly. On notait également la présence du Gouverneur de la ville de Kidal M. Sidi Mohamed Ag Icharach, de Mme Célia D’Almeida, de Search for Common Ground, de Mme Amina Cissé Koumaré, la Directrice de la Cité des enfants et une soixantaine de jeunes joueurs.  

M. Jean Claude Sidibé a tenu à remercier les différents partenaires pour cette initiative qui vient à point nommé réunir les jeunes du Mali autour de ces sujets d’actualité que sont la Paix et la Cohésion sociale. Il saisira l’occasion pour rappeler aux jeunes la place et le rôle qu’ils ont à jouer pour promouvoir la paix en participant au développement du Mali. « Vous êtes les ressources humaines du Mali et c’est vous qui allez construire ce pays. De plus, cette initiative est la bienvenue car avec le sport, nous pouvons faire tomber les barrières et faire en sorte que les jeunes de tous horizons se retrouvent » soulignera-t-il.

Pour M. Hervé Huot-Marchand, le sport reste un élément de cohésion sociale, et depuis plusieurs années, le foot est considéré comme un élément de brassage entre les communautés et les jeunes. C’est dans cette perspective que son organisation s’est engagée dans cette initiative car elle s’aligne dans les différents objectifs de l’UNESCO, entre autre, le projet ‘’Les jeunes acteurs pour la paix’’. Il a enfin témoigné de son engagement à travailler et accompagner les jeunes et le Gouvernement, afin d’asseoir ensemble une Paix durable au Mali.

Durant leur séjour à Bamako, les jeunes n’ont pas que joué au football, ils ont bénéficié de sessions de sensibilisation à travers le Manuel d’éducation à la Paix et sur le module d’éducation aux valeurs du sport développé par l’UNESCO. Ils ont également bénéficié d’ateliers de conception de messages de paix, et de sessions de réflexion sur leur engagement personnel à promouvoir la Paix et la cohésion.

Hassan Magay, capitaine de l’équipe de Mopti, dira que « grâce au tournoi, nous avons appris à renforcer nos valeurs, telles que la cohésion, la tolérance et la discipline, mais aussi tous les éléments qui favorisent la paix au sein du pays ». Il a ensuite rappelé que le simple fait de participer au tournoi est déjà une victoire, car ils retournent chez eux avec un plus. « Nous retournons dans nos régions respectives avec des projets d’actions, que nous mettrons en place, afin de promouvoir la paix et la tolérance ».

La compétition a débuté le vendredi 30 novembre au sein du complexe zone-k de Bamako, en éliminatoire direct. A l’issue de cette première rencontre, les jeunes de Gao ont battu ceux de Tessalit après les épreuves fatidiques de tirs au but (4-3). La deuxième rencontre s’est jouée le samedi 01 décembre et l’équipe de Mopti a eu raison de celle de Tombouctou. L’apothéose fut la grande finale qui a mis aux prises les deux équipes gagnantes, à savoir Gao et Mopti. Ce fut une belle finale pleine de spectacle, devant une centaine de spectateurs venus encourager leurs frères. A l’issue  d’une rencontre âprement disputée, c’est finalement l’équipe de Mopti qui a remporté la première édition du tournoi sur le score d’un but à zéro, grâce à la réalisation du jeune Madiouma Fané. Mais de l’avis de tous, tout le monde a été vainqueur dans cette action innovante !

Une conférence de presse a été organisée en prélude à l’événement dans l’enceinte du Bureau de l’UNESCO à Bamako. Les échanges ont porté sur la motivation des Nations Unies, en collaboration avec le Ministère des Sports et l’ONG Search For Common Ground, à organiser un tel tournoi. En réalité, il ne s’agit pas d’un simple tournoi, mais de réunir des jeunes d’horizons différents, afin de les sensibiliser à la connaissance et au respect de l’autre, ainsi qu’à la cohésion sociale et au dialogue.

Les principaux partenaires de cette activité sont, avec l’UNESCO : le Ministère des Sports, le Bureau de la Coordination des Affaires Humanitaires (OCHA), le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (MINUSMA), la radio des Nations Unies au Mali MIKADO FM, et l’ONG internationale Search For Common Ground.

Vivement la deuxième édition !

Lien photos: https://www.flickr.com/photos/masterpro1-emp/sets/72157674020938867