Trois lauréats vont recevoir le Prix UNESCO-Japon d’éducation en vue du développement durable

21 Septembre 2017

Paris, le 21 septembre — Les trois lauréats de l’édition 2017 du Prix UNESCO-Japon d’éducation en vue du développement durable ont été désignés. Il s’agit de Zikra pour l’apprentissage populaire du Royaume Hachémite de Jordanie ; du Projet Hard Rain du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord ; et de l’école primaire Sihlengeni en République du Zimbabwe.

Zikra a été choisi pour son « Programme Zikra pour l’apprentissage populaire » qui offre une réponse créatrice et dynamique aux défis sociaux, économiques et environnementaux dans les communautés marginalisées de la région arabe. Par le truchement du « Tourisme d’échange », Zikra permet aux individus de renouer avec leurs cultures et traditions locales et encourage des solutions durables tout en générant des gains économiques. D'autres activités comprennent des ateliers de renforcement des capacités et des formations dans des institutions éducatives.

Le Projet « Hard Rain » a été choisi pour son programme international « Hard Rain » et son successeur « Whole Earth? » qui relient les arts, les sciences et l’éducation afin de sensibiliser aux problèmes mondiaux urgents tels que la pauvreté et le changement climatique, et pour susciter une réflexion et une action en faveur d’avenirs plus positifs. Le projet collabore avec des artistes, des scientifiques et des communicateurs de réputation internationale, qui portent son message dans les écoles et les universités et en direction d’un public plus large au travers d’expositions, de livres, de films, de causeries et d’événements.

Située dans une zone rurale sèche du Zimbabwe, l'école primaire Sihlengeni a été choisie pour son remarquable programme « Permaculture » auquel participent non seulement ses 17 enseignants et 738 élèves – principalement des enfants d’agriculteurs de subsistance à faible revenu – mais aussi la communauté adjacente. Appliquant une approche motivante, participative, impliquant l’ensemble de l’école, Permaculture s’appuie sur les principes de l’EDD pour offrir une éducation de qualité et élargir l'accès à un environnement, des aliments et une eau propres.

Les lauréats de cette année ont été sélectionnés par un jury international, parmi plus de 100 candidatures soumises par les gouvernements d’États membres de l’UNESCO et des organisations ayant des relations officielles avec l'UNESCO.

Financé par le Gouvernement japonais, le Prix a été créé par le Conseil exécutif de l’UNESCO dans le cadre du Programme d’action global d’EDD (GAP), dans le but de mettre en avant et de récompenser des projets et des programmes EDD exemplaires. Il s’agit de la troisième édition du Prix, qui est doté d’un montant de 150 000 dollars des États-Unis à partager entre les trois lauréats.

La Directrice générale de l’UNESCO et le Ministre de l'Éducation japonais remettront le Prix aux trois lauréats le 3 novembre 2017, à l’occasion d’une cérémonie au Siège de l’UNESCO à Paris organisée pendant la 39ème session de la Conférence générale de l'UNESCO.

****

Pour de plus amples informations sur les prix, contacter Miriam Tereick : esdprize@unesco.org
Pour de plus amples informations sur le programme : http://fr.unesco.org/prix-edd