L’UNESCO et CJ Group mettent l’éducation des filles au premier plan à la #KCONLA2018

12/09/2018

« Le crayon est l’une des choses les plus concrètes qui donnent aux filles les moyens d’apprendre lorsqu’il n’y a pas d’école à proximité, seulement de vieux manuels scolaires et peu d’enseignants qualifiés. » Kristen était l’une des rares personnes à la #KCONLA2018 à considérer que les crayons étaient un fondement de l’éducation des filles.

La majorité des participants au stand de la campagne CJ-UNESCO pour l’éducation des filles ont choisi « l’école » ou « l’enseignant » lorsqu’on leur a demandé lequel des quatre éléments suivants ils soutiendraient le plus pour aider les filles à accéder à l’éducation : l’école, l’enseignant, le manuel scolaire, le crayon. Cela semble être un choix évident. Cela peut aussi sembler un choix impossible car chacun de ces éléments est essentiel pour aider les filles à accéder à une éducation de qualité.

À travers le monde, les filles sont encore confrontées à de nombreux obstacles qui entravent leur droit à une éducation de qualité. Trop d’entre elles ne mettront jamais les pieds dans une salle de classe. L’UNESCO et CJ Group ont collaboré dans le cadre de la campagne « Des filles instruites pour un avenir plus radieux ! » pour aider à améliorer les chances de chaque fille de recevoir une éducation. Cela signifie une école avec des infrastructures adéquates pour assurer un environnement d’apprentissage stimulant ; un enseignant qualifié pour encourager les filles à rester à l’école ; un manuel scolaire actualisé et sensible au genre, et un simple crayon, sans lequel les filles ne pourraient pas écrire, lire et apprendre.

Dans le cadre du partenariat de l’UNESCO avec CJ, l’éducation des filles a été mise en lumière à l’occasion de la manifestation KCON à Los Angeles (KCON LA), à la fois sur place et sur internet, pour sensibiliser à l’importance de cette thématique. Plus de 3 000 filles et garçons et femmes et hommes participant à la KCON LA du 10 au 12 août ont pris part aux activités interactives organisées au stand de la campagne CJ-UNESCO pour l’éducation des filles. Les participants ont été sensibilisés aux défis qui entravent l’accès des filles à une éducation de qualité et invités à contribuer à l’autonomisation des filles par l’éducation.

Lors des concerts de la KCON LA les 11 et 12 août, une vidéo sur le partenariat UNESCO-CJ et la campagne pour l’éducation des filles a été diffusée sur les écrans du Staples Center, qui accueille près de 96 000 participants cette année, afin de présenter les travaux menés en collaboration par l’UNESCO et CJ Group en vue de promouvoir le droit à l’éducation des filles et d’offrir à ces dernières un avenir plus radieux.

Outre les activités sur place et la vidéo, un événement en ligne « CJ-UNESCO Girls’ Education x KCON » s’est tenu durant la semaine qui a précédé la KCON LA afin de sensibiliser les publics sur internet. Pour chaque clic effectué par les participants en ligne, les artistes de la KCON LA ont donné 10 centimes à la campagne. Au total, 101 015 clics ont été enregistrés. Des groupes et des artistes populaires de K-Pop ont également montré leur engagement en faveur de la campagne pour l’éducation des filles afin de sensibiliser à l’importance de cette dernière.

« Suite à nos activités de sensibilisation à l’éducation des filles à la KCON LA et grâce à notre événement en ligne, nous avons pu sensibiliser plus de 100 000 personnes et récolter 13 500 dollars des États-Unis en faveur de l’éducation des filles », a dit Ji Sung Min, cadre supérieur de Global CSV au CJ Group. « Cette campagne est efficace pour encourager la sensibilisation par les pairs ; j’ai vu des adolescents ici à la KCON LA qui se sont informés sur ce sujet important de manière agréable et divertissante. Nous allons continuer à soutenir l’éducation des filles en collaboration avec l’UNESCO et par le biais de nos plates-formes culturelles car nous pensons qu’il s’agit d’une cause importante. »

« Chaque fille devrait avoir le droit d’aller à l’école, même si cela signifie qu’il faut partir de zéro », a souligné un participant au stand. L’UNESCO et CJ collaborent précisément pour inspirer et encourager les filles et les garçons du monde entier à bâtir un monde où les filles sont éduquées et ont les moyens de devenir ce qu’elles rêvent d’être dans la vie et à construire un avenir meilleur et plus radieux. 

La KCON est une convention mondiale coréenne organisée chaque année par CJ Group dans un pays différent, qui réunit plus de 100 000 participants. Elle fait découvrir la culture et la musique coréennes, et constitue une plate-forme pour sensibiliser à des questions importantes telles que l’éducation des filles en associant des artistes de pop coréenne populaires tout comme les participants à la KCON.

Depuis 2014, le partenariat UNESCO-CJ s’est fixé pour objectif d’offrir un meilleur environnement éducatif et un avenir plus radieux aux filles par l'éducation. Le CJ Group est aussi un important donateur au Fonds Malala de l’UNESCO pour le droit des filles à l’éducation, qui développe l'accès des filles à une éducation de qualité, surtout dans les pays touchés par les conflits et les catastrophes.