L’UNESCO et le CNRS lancent le projet InsScide pour une diplomatie scientifique en Europe

22 Janvier 2018

Le Centre national de la recherche scientifique (CNRS), en partenariat avec l’UNESCO, lancera le 26 janvier le projet InsSciDE. Financé par la Commission européenne pour une période de quatre ans, il a pour objectif de poser les bases d’une diplomatie scientifique à l’échelle européenne.

Coordonné par Pascal Griset, Professeur d’histoire contemporaine à l’Université Paris-Sorbonne et Directeur de l’Institut des sciences de la communication (CNRS), en lien étroit avec le secteur des sciences exactes et naturelles de l’UNESCO, le projet InsSciDE rassemble 14 instituts de recherche et de formation répartis dans 11 pays européens et l’UNESCO.

Le colloque, organisé à l’Académie française de médecine à Paris, réunira l’ensemble des contributeurs et des membres du Conseil scientifique d’InsSciDE parmi lesquels :

  • Catherine Bréchignac, Ambassadeur de France pour les Sciences et Secrétaire perpétuelle de l’Académie des Sciences ; 
  • Edgar Morin, philosophe et sociologue, Président du Conseil scientifique de l’Institut des sciences de la communication ;
  • Thierry Courvoisier, Président de l’European Academies Science Advisory Council (EASAC).

Le projet InsSciDE a pour vocation de faire travailler ensemble scientifiques, diplomates, historiens des sciences, experts en stratégie et décideurs pour établir les origines de la diplomatie scientifique en Europe et en élaborer les bases conceptuelles.

L’UNESCO, l’un des principaux partenaires au projet, joue un rôle important dans le domaine de la diplomatie scientifique. Elle a notamment été à l’origine de projets scientifiques internationaux de grande envergure comme le Centre international de physique théorique, le Programme hydrologique international ; l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN) ou encore le Laboratoire du rayonnement synchrotron pour la science expérimentale et ses applications au Moyen-Orient (SESAME), inauguré l’année dernière à Allan (Jordanie).

 

***

Accréditations auprès de :christophe.potier-thomas@cnrs.fr

Contact à l’UNESCO: Casimiro Vizzini, Secteur des sciences exactes et naturelles c.vizzini@unesco.org