Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

L’UNESCO consulte ses États membres et ses membres associés sur l’avenir de l’éducation au développement durable

25 Juin 2018

consultation_on_esd-c-mama_belle_love_kids-shutterstock.jpg

Mama Belle Love kids/Shutterstock.com

Quelle direction les gouvernements et l’UNESCO devraient-ils prendre dans la promotion de l’éducation au développement durable (EDD) lorsque le Programme d’action global pour l’EDD s’achèvera en 2019 ? L’UNESCO recueillera les réponses de ses États membres et membres associés à cette question lors d’une réunion de consultation technique à Bangkok, en Thaïlande, les 9 et 10 juillet 2018, qui donnera lieu à l’examen d’un projet de document d’orientation sur l’avenir de l’EDD préparé par l’UNESCO.

Pourquoi avons-nous besoin d’une nouvelle orientation pour l’EDD ?

L’EDD donne aux apprenants de tous âges les moyens d’agir pour relever les principaux défis tels que le changement climatique, la consommation durable ou la pauvreté, ce qui en fait un outil essentiel pour créer un avenir durable pour les populations et la planète. L’UNESCO a encouragé l’EDD en tant qu’élément clé d’une éducation de qualité et a conduit la Décennie des Nations Unies pour l’éducation au service du développement durable (DEDD, 2005-2014), qui a permis d’améliorer la visibilité de l’EDD et la sensibilisation à ce sujet.

Lorsque la DEDD a pris fin en 2014, l’UNESCO a saisi l’occasion pour lancer le Programme d’action global pour l’EDD, qui vise à renforcer l’action dans le domaine de l’EDD sur le terrain. Le Programme a été reconnu par l’Assemblée générale des Nations Unies en tant que programme de suivi officiel de la DEDD. Il s’achèvera en 2019.

En prévision de l’achèvement du Programme d’action global, et comme l’a demandé le Conseil exécutif de l’UNESCO à sa 204e session, l’UNESCO prépare l’orientation future de l’EDD. L’orientation future proposée sera spécifiquement liée au Programme de développement durable à l’horizon 2030 et aux objectifs de développement durable (ODD). L’EDD fait partie de la cible de l’ODD 4.7 sur l’éducation et, comme l’a récemment reconnu l’Assemblée générale de l’ONU, est un catalyseur essentiel pour la mise en œuvre de tous les ODD.

Pour préparer l’orientation future de l’EDD, l’UNESCO met l’accent sur la façon dont l’EDD peut refléter au mieux les nouveaux enjeux et défis. Qu’est-ce qui est nécessaire, par exemple, pour donner aux apprenants les moyens d’agir de façon transformatrice pour créer une société durable ? Comment l’EDD peut-elle agir efficacement sur les causes structurelles et, par exemple, avoir un impact plus direct sur les modes de consommation non durables ? Comment rendre l’EDD plus pertinente dans les contextes de pauvreté ? Et comment les changements technologiques omniprésents influenceront-ils l’enseignement des principes de durabilité ?

Qui est consulté ?

Au cours des deux dernières années, l’UNESCO a organisé des colloques d’experts dans quatre régions différentes afin d’étudier la direction que l’EDD devrait prendre à l’avenir. Au total, plus d’une centaine d’experts et 150 partenaires ont participé aux colloques. Sur la base des contributions issues de ces colloques et de l’examen à mi-parcours du Programme d’action global, l’UNESCO a rédigé un document d’orientation proposant une nouvelle orientation pour l’EDD. Une version précédente du document a été communiquée aux principaux partenaires du Programme, dont les commentaires ont été inclus dans une version révisée du projet. 

Dans le cadre de cette réunion de deux jours à Bangkok, l’UNESCO cherche désormais à recueillir les contributions de ses États membres et de ses membres associés au projet de document d’orientation. Environ 250 participants de plus d’une centaine d’États membres, principalement des responsables des ministères de l’éducation et d’autres ministères, sont attendus à l’événement, qui est généreusement financé par le Gouvernement du Japon.

Et après ?

Après la réunion à Bangkok en juillet, le document d’orientation fera l’objet d’une autre révision. D’autres consultations seront menées en ligne auprès du grand public au cours du deuxième semestre 2018, en vue de présenter le document d’orientation final pour approbation au Conseil exécutif de l’UNESCO (en avril 2019) puis à la Conférence générale de l’UNESCO (en novembre 2019), et enfin à l’Assemblée générale des Nations Unies à l’automne 2019. Le nouveau programme d’EDD, qui sera élaboré sur la base du document d’orientation, devrait prendre effet début 2020 et couvrir la période allant jusqu’en 2030, conformément à l’échéance fixée pour la réalisation des ODD.

Pour en savoir plus au sujet de la réunion de consultation technique, consulter le site Web de la conférence.