L’UNESCO lance la plateforme « Sur la route du Patrimoine mondial » pour promouvoir le tourisme durable dans l’Union européenne

13 Septembre 2018

whjeu_web.jpg

© Aurelio Rodriguez

A l’occasion des Journées européennes du patrimoine, l’UNESCO lance le 15 septembre la première plateforme en ligne sur le Patrimoine mondial et le tourisme durable. Conçue avec le soutien de l’Union européenne, et développée en collaboration avec National Geographic, cette plateforme baptisée World Heritage Journeys [Sur la route du Patrimoine mondial] présente 34 sites du Patrimoine mondial répartis dans 19 pays de l’Union européenne.

Le lancement de la plateforme aura lieu le 15 septembre au siège de l’UNESCO, jour où l’Organisation ouvrira ses portes au public à l’occasion des Journées européennes du patrimoine. Cette initiative est cofinancée par l’Union européenne et promeut le tourisme durable dans certains sites remarquables du Patrimoine mondial en Europe.

Elle encourage les voyageurs à ne pas se limiter aux sites très touristiques, à séjourner plus longtemps et à explorer davantage la région qu’ils visitent. Cette initiative s’inscrit dans la nouvelle alliance formée par l’UNESCO et National Geographic.

« Notre objectif est de changer la manière dont les gens voyagent en les incitant à rester plus longtemps sur place, à explorer la culture locale et son environnement et se familiariser avec les valeurs du Patrimoine mondial », a déclaré Mechtild Rössler, Directrice du Centre du patrimoine mondial de l’UNESCO.

World Heritage Journeys propose quatre itinéraires qui mettent en valeur le patrimoine de l’Europe et son histoire : l’Europe antique, l’Europe romantique, l’Europe royale et l’Europe souterraine. Le site fournit des informations pratiques et des outils permettant de guider les voyageurs dans la préparation de leur séjour en Europe à partir des connaissances locales du patrimoine culturel des sites.

« Nous nous adressons directement aux voyageurs mais nous espérons aussi que l’industrie du tourisme – voyagistes, agences de voyages et autorités locales et nationales chargées du tourisme- utiliserons les contenus que nous avons générés pour promouvoir un tourisme en accord avec les objectifs du projet et qui reflète la valeur universelle exceptionnelle du Patrimoine mondial », a ajouté Mechtild Rössler.

World Heritage Journeys a aussi pour vocation d’attirer les visiteurs chinois en Europe dans le cadre de l’Année du tourisme Union européenne-Chine 2018, une initiative menée par la Commission européenne et le ministère de la culture et du tourisme de la République populaire de Chine, en collaboration avec la Commission européenne du tourisme. La plateforme reprend aussi les objectifs de l’Année européenne du patrimoine culturel 2018.

« Ce projet est un excellent exemple de la façon dont National Geographic stimule le voyageur qui est en nous pour explorer les endroits les plus reculés de la Terre et au-delà. Il vise à renforcer la santé économique des communautés à l’intérieur et à proximité des sites du Patrimoine mondial et à proposer aux touristes des expériences culturelles uniques, sur la recommandation d’experts locaux », déclare Frank Biasi, Directeur du développement numérique et des programmes voyages chez National Geographic Maps.

« Grâce à cette connaissance locale, le site encourage les voyageurs d’Amérique du Nord, de Chine et d’autres régions à voyager différemment et plus en profondeur et à utiliser la plateforme pour organiser leurs voyages en Europe ».

***

Contact médias : Laetitia Kaci, Service de presse de l’UNESCO, +33 (0) 1 45 68 17 72, l.kaci@unesco.org

Visiter la plateforme : https://visitworldheritage.com/fr/eu

Liste des sites participants à cette initiative :

  • Palais royal du XVIIIe siècle de Caserte avec le parc, l’aqueduc de Vanvitelli et l’ensemble de San Leucio (Italie) cliquez ici
  • Ancienne cité de Nessebar (Bulgarie) cliquez ici
  • Paysage culturel d'Aranjuez (Espagne) cliquez ici
  • Zone archéologique et la basilique patriarcale d’Aquilée (Italie) cliquez ici
  • Ensemble archéologique de Tarragone (Espagne) cliquez ici
  • Site archéologique d'Olympie (Grèce) cliquez ici
  • Coteaux, Maisons et Caves de Champagne (France) cliquez ici
  • Paysage culturel de Sintra (Portugal) cliquez ici
  • Jardins et château de Kroměříž (Tchéquie) cliquez ici
  • Le centre historique de Bruges (Belgique) cliquez ici
  • Centre historique de San Gimignano (Italie) cliquez ici
  • Ville historique de Banská Štiavnica et les monuments techniques des environs (Slovaquie) cliquez ici
  • Paysage culturel de Lednice-Valtice (Tchéquie) cliquez ici
  • Sites miniers majeurs de Wallonie (Belgique) cliquez ici
  • Mines de Rammelsberg, ville historique de Goslar et système de gestion hydraulique du Haut-Harz (Allemagne) cliquez ici
  • Zone d'exploitation minière de la grande montagne de cuivre de Falun (Suède) cliquez ici
  • Mont-Saint-Michel et sa baie (France) cliquez ici
  • Bassin minier du Nord-Pas de Calais (France) cliquez ici
  • Palais et parc de Versailles (France) cliquez ici
  • Châteaux et parcs de Potsdam et Berlin (Allemagne) cliquez ici 
  • Paphos (Chypre) cliquez ici
  • Pont du Gard  (France) cliquez ici
  • Trèves – monuments romains, cathédrale Saint-Pierre et église Notre-Dame (Allemagne) cliquez ici
  • Jardins botaniques royaux de Kew (Royaume-Uni) cliquez ici
  • Sanctuaire d'Asclépios en Epidaure (Grèce) cliquez ici
  • Plaine de Stari Grad (Croatie) cliquez ici
  • Paysage de chasse à courre de Zélande du Nord (Danemark) cliquez ici
  • Domaine royal de Drottningholm (Suède) cliquez ici
  • Paysage culturel historique de la région viticole de Tokaj (Hongrie) cliquez ici
  • Vallée du Haut-Rhin moyen (Allemagne) cliquez ici
  • Centre historique de Vilnius (Lituanie) cliquez ici
  • Paysage culturel de la Wachau (Autriche) cliquez ici
  • Mines royales de sel de Wieliczka et Bochnia (Pologne) cliquez ici
  • Complexe industriel de la mine de charbon de Zollverein à Essen (Allemagne) cliquez ici