L'UNESCO organise un « café mondial » au Global Media Forum sur les tendances mondiales dans les médias et la culture

13 Juin 2018

Assis en petits groupes autour de six tables, une quarantaine de participants ont réfléchi aux réponses à donner en termes de tendances mondiales des médias et de la culture et comment elles reflètent les inégalités mondiales.

Après 15 minutes, les participants ont changé de table, laissant derrière eux des notes pour leurs successeurs. Les participants ont ensuite écrit un article.

Ce « café mondial » a commencé par des présentations sur deux récents rapports mondiaux de l'UNESCO - sur la liberté d'expression et la diversité des expressions culturelles- présenté lors du Forum mondial des médias qui s'est tenu à Bonn, en Allemagne, du 11 au 13 juin dernier.

"Nous devons obtenir des tendances positives", a déclaré Guy Berger, Directeur de la Division de la liberté d'expression et du développement des médias de l'UNESCO, en présentant le Rapport de l’UNESCO sur les tendances mondiales en matière de liberté d'expression et de développement des médias.

Plus tôt dans la journée, un discours de Michelle Müntefering (link is external), ministre d'État au ministère fédéral allemand des Affaires étrangères, mentionnait que le rapport indiquait que « les restrictions augmentent, mais il y a aussi une plus grande sensibilisation du public à la liberté des médias et de l'information ».

Dans sa présentation au « café mondial », Guy Berger a résumé les quatre domaines d'analyse du rapport : 1) Liberté d'expression; 2) Indépendance 3) Sécurité; et 4) Avoir une pluralité de choix de médias (acronyme anglais : FISH).
Le rapport montre une combinaison de tendances et de défis essentiellement négatifs, mais aussi des domaines de progrès et d'opportunités dans la progression de la liberté de la presse et sa contribution au développement durable.

"Les médias, et en particulier les médias de service public jouissant d'une indépendance éditoriale, sont des catalyseurs essentiels de la diversité des expressions culturelles", a déclaré Christine Merkel, chef de la Division culture et communication, Mémoire du monde à la Commission allemande pour l'UNESCO, en présentant un aperçu du Rapport de l'UNESCO sur les politiques culturelles de 2018, Remodeler les politiques culturelles, dont elle est coauteure.

Le rapport suit la mise en œuvre de la Convention de l'UNESCO sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles (2005). Christine Merkel a démontré comment le rapport contribue aux politiques visant à soutenir la création, la production, la distribution et l'accès aux services culturels et à renforcer les libertés fondamentales.

Après les présentations, les participants du « café mondial » ont débattu et proposé des actions qui pourraient être entreprises par l'UNESCO et d'autres parties prenantes. Parmi les principaux points à retenir, mentionnons le besoin d'accorder de l'attention au service public et aux médias communautaires; l'importance de l'éducation aux médias et à l'information à l'ère des « fausses nouvelles » et de la désinformation et enfin la nécessité de prendre en compte les contextes locaux lors de l'analyse des tendances dans les médias et la culture.

Le Global Media Forum rassemble 2 000 influenceurs du monde du journalisme, des médias numériques, de la politique, des affaires, de la société civile et du milieu universitaire.