L’UNESCO soutient une conférence internationale à Tunis sur les mécanismes de protection des journalistes

17 Novembre 2017

L’UNESCO s’est associée à la Fédération Internationale des Journalistes (FIJ), le Syndicat National des Journalistes Tunisiens (SNJT) et le Haut-Commissariat aux Droits de l’Homme Des Nations Unies en Tunisie pour organiser une conférence Internationale intitulée: « Mécanismes de protection effective des journalistes et rôle des organismes professionnels dans ce domaine » qui a eu lieu à Tunis le jeudi 16 novembre 2017.

Le Chef du Gouvernement Tunisien, M. Youssef Chahed, a déclaré lors de son mot d’ouverture que son gouvernement « tiendra à continuer les concertations avec toutes les instances professionnelles afin de développer ensemble et au mieux le secteur des médias en Tunisie » en rassurant que « la protection des libertés est bien la responsabilité du gouvernement et du parlement ».

« Les journalistes locaux sont la plus grande cible des attaques, » a rappelé Philippe Leruth, Président de la FIJ. M Leruth a aussi souligné que "Les journalistes mais aussi les juges ont besoin de plus de formations sur la liberté d'expression et la sécurité des professionnels des médias". 

« Nous devons nous assurer que la justice soit rendue pour chaque journaliste menacé, attaqué ou assassiné... C’est crucial pour renforcer l’état de droit et la bonne gouvernance et faire progresser le programme de développement durable à l’horizon 2030, » a déclaré Sylvie Coudray, chef de section de la liberté d’expression à l’UNESCO.

Elle a aussi rappellé la Consultation multi-parties prenantes à Genève de Juin 2017, afin de renforcer la mise en œuvre du Plan d’Action des Nations Unies sur la sécurité des journalistes et la question de l’impunité a été adopté par les chef des Agences des Nations unies. Le document final appelle les Etats à mettre, sur une base volontaire, en place des mécanismes nationaux de protection pour les journalistes et de diriger les efforts publics vers ce que l’on appelle « les 3 P » : prévention contre les attaques contre les journalistes, protection des journalistes, et poursuites des auteurs.

La conférence a regroupé des représentants des syndicats de différentes régions du monde membre de la FIJ, réuni à Tunis à l’occasion du Conseil Exécutif de la FIJ. La conférence a également été suivie par des représentants du gouvernement tunisien, le corps diplomatique, des journalistes et de la société civile locale. Elle a permis d’échanger des expériences des professionnels des médias sur le terrain et leurs besoins urgents de formation en matière de sécurité physique et numérique.