Validation du premier rapport périodique quadriennal sur la Convention de 2005 au Mali

15/07/2020
BAMAKO, Mali

Le mercredi 08 juillet 2020, le Bureau de l’UNESCO à Bamako en partenariat avec le Ministère de la Culture du Mali a innové en organisant le tout premier webinaire au niveau mondial de présentation publique du premier rapport périodique quadriennal (RPQ) du Mali sur la mise en œuvre de la Convention 2005. A travers ce premier bilan national, le Mali a choisi de mettre en exergue les mesures et politiques publiques mises en œuvre par le pays pour soutenir les secteurs culturels et créatifs ces seize années depuis son adhésion à la Convention de l’UNESCO de 2005, le 09 novembre 2006. Cette présentation en ligne inédite a été présidée par M. Yamoussa FANE, Secrétaire général du Ministère de la Culture et Président du Comité national de mise en œuvre et de suivi de la Convention de 2005 au Mali et M. Edmond MOUKALA, Chef du Bureau et Représentant de l’UNESCO au Mali. Elle a également connecté Paris avec la présence de M. Toussaint TIENDREBEOGO, Secrétaire de la Convention de 2005 et son équipe, Dakar à travers le Bureau régional de Dakar, et Ouagadougou avec la participation de Désiré OUEDRAGO, expert international qui a accompagné le processus d’élaboration du RPQ-Mali en tandem avec M. Fallo Baba KEITA, expert national.

La session d’échange a également enregistré la participation des partenaires techniques et financiers mais aussi des acteurs et opérateurs culturels du secteur public, privé et de la société civile du Mali.  Cela a été l’occasion pour les  membres du Comité national de mise en œuvre et de suivi de la Convention de 2005 au Mali,  de présenter les résultats de ces huit mois de travail, la méthodologie utilisée,  les difficultés rencontrées, ainsi que les défis à relever et les perspectives.

  

 

M. MOUKALA, a remercié la Suède pour son soutien, qui a permis à l’UNESCO de mettre en œuvre dans seize pays le projet UNESCO/ASDI dont le Mali. « Ces résultats encourageants favoriseront, la protection et la promotion des industries culturelles et créatives au Mali à travers le renforcement de la collaboration entre les acteurs gouvernementaux et non-gouvernementaux dans les domaines de la gouvernance culturelle, l’amélioration des conditions de mobilité des artistes, l’intégration de la culture dans les stratégies de développement durable, la promotion des droits humains et les libertés fondamentales en lien avec l’Agenda 2030 pour le Développement Durable », a-t-il déclaré.

« Je salue cette initiative du Mali d’organiser ce webinaire pour présenter les principaux contenus de cet important rapport. Le Mali est le troisième pays partenaire du projet UNESCO/ASDI à présenter publiquement son RPQ et le premier à le faire virtuellement. C’est un exemple qui gagnerait à être suivi par d’autres pays pour que le projet puisse atteindre l’un de ses principaux objectifs : construire et consolider des espaces d’échange entre les différentes parties prenantes associées au processus de suivi des politiques pour la créativité, dans un esprit de partage de l’information et de transparence, aussi bien au niveau national qu’international. » a affirmé M. TIENDREBEOGO.

M. FANE quant à lui a souligné que « les observations, amendements et suggestions issues de ce webinaire permettront d’améliorer le contenu de ce RPQ avant sa soumission d’ici le 15 juillet prochain. De même, ces expériences acquises et les leçons apprises de la production de ce premier RPQ du Mali seront d’un apport précieux pour la rédaction du 2ème RPQ du Mali.».

La production du RPQ-Mali entre dans le cadre d’un large projet intitulé « Repenser les politiques culturelles pour la promotion des libertés fondamentales et la diversité des expressions culturelles (2018‐2021) », financé par l’Agence Suédoise de coopération internationale au développement (ASDI) qui en est à sa deuxième phase avec 16 pays bénéficiaires dont le Mali. Sa mise en œuvre au Mali a été assurée par le bureau de l’UNESCO à Bamako, le gouvernement du Mali à travers le Ministère de la Culture et avec le soutien du Bureau de l’UNESCO à Dakar et du Secrétariat de la Convention de 2005.

 

Le rapport périodique est un outil au niveau national qui permet d’établir un état des lieux de la politique culturelle et permet d’identifier les défis et opportunités pour construire l’avenir. Le premier rapport périodique du Mali alimentera la troisième édition du Rapport mondial, « Repenser les politiques culturelles », publication phare de l’UNESCO. La série des rapports mondiaux offre un ensemble de données et d’informations pour orienter l’élaboration de politiques culturelles, basées sur des preuves et qui placent la créativité au cœur du développement. 

 

Les acteurs culturels du Mali sont invités à s'intéresser à ce document de référence (RPQ-Mali) et s'en approprier pour la protection et une meilleure  promotion des industries culturelles et créatives du pays.

 

Liens utiles

© UNESCO