Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

Valorisation et reconnaissance de l’expérience des adultes à Madagascar

20 Décembre 2019

La mise en œuvre de la politique nationale de l’Emploi et de la formation professionnelle (PNEFP), élaborée avec le soutien du Programme de développement des capacités pour l’éducation (CapED), suit son cours. En effet, plusieurs réformes portant sur le système de certification et de diplômes de Madagascar commencent à prendre forme, comme l’élaboration du cadre national malagasy des certifications (CNMC) et des projets de décrets y afférents ou encore la mise en œuvre de la validation des acquis de l’expérience (VAE).

Le programme CapED aide ainsi le pays à améliorer de manière systématique la qualité et l’efficience de l’enseignement et la formation techniques et professionnels à l’échelle nationale à travers la mise en place d’un système de certification moderne, inspiré des normes internationales et, surtout, apte à accompagner les jeunes et les adultes dans leur parcours de formation tout au long de la vie.

La VAE permet l’obtention de certifications professionnelles sur la base de l’évaluation et de la validation des acquis de l’expérience au regard d’une norme, le référentiel de certification. Elle permet d’apporter des réponses aux enjeux sociétaux, sociaux et économiques, auxquels est confrontée aujourd’hui la société malgache.

Ainsi, aujourd’hui, une personne peut prétendre à l’obtention d’un diplôme grâce à la reconnaissance officielle des compétences acquises basées sur son expérience professionnelle. En effet, les actions développées depuis 2018 dans le cadre du CapED ont permis de concrétiser le concept de la VAE. Le droit individuel à la VAE inscrit dans la loi relative à la PNEFP a d’ailleurs fait l’objet d’un décret adopté fin 2018.

En 2019, le cadre réglementaire et les dispositifs techniques de la VAE ont été finalisés et testés dans deux secteurs prioritaires et les premiers diplômes obtenus par la VAE ont été délivrés. Parallèlement, les diplômes concernés par la VAE ont fait l’objet d’une première phase de restructuration de leurs référentiels en blocs de compétences afin d’assurer leur compatibilité totale avec les principes mêmes de la VAE et de la construction de parcours individualisés de formation.

La VAE fera l’objet d’une opération pilote de grande ampleur en 2020 qui touchera tous les secteurs prioritaires (10 diplômes) et qui préfigurera les développements de la VAE dans le pays. Plusieurs ministères sont déjà intéressés par la mise en œuvre de la VAE dans leur département, y compris ceux de la défense, de la décentralisation, des finances et budgets, et de l’éducation nationale.

La réussite des travaux de conception du dispositif malgache de VAE s’appuie sur une démarche partenariale avec tous les acteurs : ministères, secteurs économiques, et opérateurs de formation. Cette approche sera renforcée à l’avenir dans la perspective du déploiement de la VAE dans toutes les régions et pour toute la population.