Visite de la Directrice générale de l'UNESCO en Jordanie (3-6 mars)

04/03/2020
,

La directrice générale de l'UNESCO, Audrey Azoulay, effectue du 3 au 6 mars sa première visite officielle dans le Royaume hachémite de Jordanie.

La Directrice générale a été reçue par le roi Abdallah II Ibn Al-Hussein avec lequel elle a eu un échange fructueux sur le renforcement de la coopération entre l'Organisation et la Jordanie dans les domaines de l'éducation, de la culture, du patrimoine, de la science, de l'environnement et du changement climatique.

La directrice générale a félicité le roi Abdallah II pour son rôle constructif en tant que gardien des lieux saints de Jérusalem, ainsi que pour sa vision visant à faire en sorte que Jérusalem demeure une ville unificatrice de paix et d'harmonie pour les trois religions monothéistes. Dans le cadre de son mandat, l'UNESCO œuvrera avec toutes les parties concernées pour préserver le patrimoine culturel du site du Patrimoine mondial de la vieille ville de Jérusalem et de ses remparts. Ce site d'une valeur universelle exceptionnelle doit être sauvegardé conformément aux normes internationales pertinentes, notamment la Convention du patrimoine mondial de l'UNESCO et les décisions du Comité du patrimoine mondial.

Pendant son séjour en Jordanie, Mme Azoulay a visité le Synchrotron pour les sciences expérimentales et appliquées au Moyen-Orient (SESAME), important centre scientifique intergouvernemental créé sous les auspices de l'UNESCO situé à Allan, à une quarantaine de kilomètres au nord de la capitale, Amman. Il s’agit de la première source de rayonnement synchrotron de la région, la première aussi à être entièrement alimentée par l'énergie solaire. Depuis 2017, il accueille des recherches et des expériences sur des sujets tels que les nouveaux matériaux pour batteries, les manuscrits de Qumran dits de la mer Morte, et les analyses d'algues. Plus de 185 scientifiques de la région, hommes et femmes, dont des techniciens, des ingénieurs et des chercheurs de SESAME, y ont séjourné jusqu'à deux ans, acquérant ainsi une expérience de première main dans la construction d'accélérateurs et de lignes de faisceaux pour les sources de rayonnement synchrotron ainsi que dans l'utilisation de cette technologie. SESAME favorise également la diplomatie scientifique en établissant des ponts entre les chercheurs de Chypre, d'Égypte, d'Iran, d'Israël, de Jordanie, du Pakistan, de Palestine et de Turquie.

Le 4 mars, la Directrice générale devait se rendre au Luminus Technical University College (Al Quds College) où un projet de l'UNESCO soutient l'offre d'enseignement et de formation techniques et professionnels et les possibilités d'enseignement supérieur pour les jeunes Syriens présents en Jordanie en raison du conflit dans leur pays. Les étudiants sont formés dans six disciplines professionnelles, dont le design, l'informatique et l'hôtellerie.

Le 5 mars, Mme Azoulay devait visiter certains des hauts lieux du patrimoine culturel jordanien, notamment les sites du Patrimoine mondial de Petra et le Site du Baptême « Béthanie au-delà du Jourdain » (Al-Maghtas), ainsi que le mont Nébo.

L'UNESCO soutient les efforts de l’État jordanien en faveur de la sauvegarde de son patrimoine culturel. L'Organisation travaille en étroite collaboration avec les autorités pour assurer la stabilité de Petra, site de renommée mondiale, pour faire face à la menace permanente d'inondations brutales dans le secteur et pour développer un tourisme durable.

****