Visite historique de la Directrice générale de l'UNESCO en Somalie pour soutenir la dimension humaine de la reconstruction par l'éducation et la culture

11/02/2020
,

Audrey Azoulay, a effectué aujourd'hui une visite historique en Somalie, la première d'une Directrice générale de l'UNESCO, afin de renouer les liens de coopération après des années de guerre civile. La Directrice générale s'est entretenue avec le Premier ministre, Hassan Ali Khaire, le Ministre de l’éducation de la culture et de l’enseignement supérieur, Abdullahi Godah Barre, et la ministre des femmes et des droits humains, Deqa Yasin.

« La dimension humaine est essentielle à l'effort de consolidation de la paix et de reconstruction du pays », a déclaré la Directrice générale. « La culture et l'éducation, en particulier l'éducation des filles, sont aussi importantes que la reconstruction des infrastructures physiques lorsqu'il s'agit d'assurer une paix et un développement durables pour le peuple somalien dans les années à venir », a-t-elle ajouté.

La visite de la Directrice générale contribue aussi à reconnaitre les efforts de la Somalie en faveur du multilatéralisme avec la promulgation pendant sa visite des conventions culturelles de l'UNESCO. Parmi les conventions ratifiées figurent la Convention de La Haye de 1954 pour la protection des biens culturels en cas de conflit armé, la Convention du patrimoine mondial de 1972, et la Convention de 2003 pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel.


© UNESCO

A Mogadiscio, la Directrice générale a ainsi signé un protocole d'accord avec le gouvernement somalien, ouvrant la voie au renforcement de la coopération multilatérale par l'éducation et la culture, ainsi qu’au soutien des efforts de consolidation de la paix et de reconstruction du pays.

L’enjeu est notamment de scolariser les enfants, en mettant l'accent sur les jeunes filles, de garantir un enseignement primaire et secondaire qui soit gratuit et de qualité, tout en mettant à disposition des ressources numériques ouvertes, notamment des manuels scolaires.


© UNESCO

Dans le domaine de la culture, la collaboration prévoit le renforcement des capacités professionnelles et la formation d’administrateurs de musées et d’archivistes. L'UNESCO accompagnera également le pays dans la réhabilitation de trois sites culturels importants : le Théâtre national, le Musée et la Bibliothèque, ce qui contribuera davantage au processus de consolidation de la paix.

« L'UNESCO est déterminée à mobiliser la communauté internationale dans une démarche multilatérale pour soutenir le travail de réhabilitation du gouvernement par l'éducation et la culture », a déclaré la Directrice générale. L'aide de l'UNESCO à la Somalie sera en outre mise en œuvre dans le cadre des efforts plus larges des Nations Unies et dans le cadre du Plan National somalien de développement, pour contribuer à la reconstruction et à la consolidation de la paix dans le pays.

 

****