Article

Visite de S. E. Fatou Kinteh, Ministre gambienne de la Femme, de l’Enfance et de l’Action sociale au bureau régional de l’UNESCO à Dakar

18/06/2021
03 - Good Health & Well Being
16 - Peace, Justice and Strong Institutions
17 - Partnerships for the Goals

Dans le cadre d’un déplacement officiel, Son Excellence Mme Fatou Kinteh, Ministre gambienne de la Femme, de l’Enfance et de l’Action sociale, accompagnée d’une forte délégation parmi laquelle le Secrétaire général de la Commission nationale gambienne pour l'UNESCO (COMNAT) et le chef de l'unité d'évaluation du Ministère de l'éducation de base, a effectué une visite de travail ce mardi 15 juin au bureau régional de l’UNESCO à Dakar. L’occasion d’explorer, avec M. Dimitri Sanga, Directeur du bureau et son équipe, notamment la Cheffe de la section des Sciences Humaines et Sociales, Dr Marema Touré Thiam et le Chef de la section des Sciences naturelles, Dr Anthony Maduekwe les opportunités de partenariat et de revenir sur le succès des actions menées en Gambie dans le cadre du programme d’activités de l’organisation.

Lors de son intervention, la Ministre a tout d'abord évoqué le plan stratégique mis en place par son Ministère, créé récemment, pour les cinq années à venir. Ce plan, axé sur la valorisation du rôle des enfants, des femmes et des personnes vulnérables dans le développement national et la réduction de la pauvreté, vise à créer un cadre qui permette à la Gambie d'atteindre les Objectifs de Développement Durable des Nations Unies et de l'Agenda 2063 de l’Union Africaine. La convergence des champs d'action de ce nouveau Ministère, comme la protection des femmes et des enfants, la création de programmes de formations professionnelles et techniques inclusives ainsi que le renforcement de l'équité et la garantie du respect des droits des populations vulnérables, avec les domaines de compétence et d’appui de l’UNESCO en font un partenaire de choix et constituent un excellent tremplin pour renforcer les activités de l’Organisation dans le pays.

 

Elle a ensuite mentionné le succès des initiatives mises en place entre 2017 et 2020, toujours en concordance avec les Agendas 2063 de l’Union Africaine et l’Agenda 2030, notamment le succès des Foras régionaux de Banjul de 2017 et de 2019, organisés conjointement avec l’UNESCO pour célébrer la transition démocratique pacifique actuellement en marche dans son pays et donner l’occasion de réfléchir sur le rôle clé de la jeunesse dans la transition vers une Afrique plus démocratique.

 

Enfin, des initiatives futures, qui permettront de mettre en avant l’engagement de la jeunesse gambienne pour une société de paix ont été mentionnées. De jeunes activistes, chercheurs, influenceurs et leaders gambiens seront notamment invités à participer à la Conférence Africaine des Humanités à Bamako, moment de partage et de réflexion durant lequel différentes thématiques, comme les préoccupations actuelles de la jeunesse africaine, seront abordées.

 

La ministre a, en outre, évoqué avec le Directeur régional et son équipe, la préparation du 4ème Forum régional des jeunes de Banjul, dont les dates restent à définir et dont l’organisation s’inspirera des enseignements tirés de l’organisation de celui de 2019 ainsi que la mise en place d’ateliers et de formations, en collaboration avec le gouvernement gambien, qui auront pour but d'encourager et de favoriser davantage les initiatives prises par la jeunesse gambienne engagée.

 

L’UNESCO qui accompagne déjà la Gambie sur plusieurs programmes liés à l'enseignement et la formation techniques et professionnels (EFTP), à la gestion des risques de catastrophes naturelles grâce aux TIC, compte bien renforcer ses interventions dans des sciences, technologie, ingénierie et mathématiques (STEM) et de l’éducation pour le bien-être en lien avec des services dédiés aux adolescents et aux jeunes.

© UNESCO Dakar