Zone de conservation de Ngorongoro République-Unie de Tanzanie

15/04/2020

Le paysage époustouflant du cratère de Ngorongoro, combiné à la concentration spectaculaire de sa faune, est l'une des plus grandes merveilles naturelles de la planète

Même si vous êtes confiné à la maison à cause du COVID-19, il est toujours possible de profiter de la beauté de ce site mixte (culturel et naturel) du patrimoine mondial.

La Zone de conservation de Ngorongoro s'étend sur de vastes étendues de plaines d'altitude, de savanes boisées et de forêts, du parc national du Serengeti à la vallée du Grand Rift, où la faune sauvage coexiste avec des pasteurs massaï semi-nomades pratiquant l’élevage traditionnel du bétail. Le site comprend le spectaculaire cratère de Ngorongoro, la plus grande caldeira du monde, et les gorges d'Olduvai, un profond ravin de 14 km de long. Il est important pour la biodiversité au niveau mondial, en raison de la densité de la faune sauvage qui s'y trouve et de la migration annuelle des gnous, des zèbres et des gazelles vers les plaines du nord. Un nombre spectaculaire de gnous (bien plus d'un million d'animaux) passent par le bien lors de la migration annuelle des gnous à travers l'écosystème du Serengeti. De plus, des recherches archéologiques ont permis de mettre en évidence des empreintes d'hominidés datant de 3,6 millions d'années.

Découvrez l'exposition en ligne de la Zone de conservation de Ngorongoro, avec le soutien technique de Google Arts & Culture

Le Dr Freddy S. Manongi, commissaire à la conservation de l'Autorité de la zone de conservation de Ngorongoro, décrit comment le site fait face à la crise du COVID-19.

Le site est toujours ouvert au public, mais les gardes forestiers veillent à ce que les visiteurs respectent la distanciation sociale.

Voir une vidéo sur la zone de conservation de Ngorongoro (UNESCO/TBS)

Visites virtuelles du site du patrimoine mondial de l'UNESCO En voir plus