Les sciences sociales et humaines pour des villes durables


 

La croissance des villes à travers le monde est l'une des tendances majeures déterminantes de notre temps. Pourtant, les énormes transformations sociales, économiques et environnementales qui en découlent continuent de poser des défis nouveaux et urgents aux décideurs et aux gouvernements à tous les niveaux. Les sciences sociales et humaines ont un rôle crucial à jouer pour permettre des réponses à ces défis. Elles donnent aux décideurs les informations, la compréhension et l'expertise nécessaires pour s'engager dans l'élaboration de politiques factuelles nécessaires pour gérer cette transformation sociale profonde, réaliser pleinement ses avantages potentiels pour les communautés et les pays, et s'engager dans le programme mondial pour « ne laisser personne de côté ».
 
Pour répondre à l'appel de l'ODD 11 visant à créer des villes inclusives, sûres, résilientes et durables, les décideurs doivent s'attaquer aux problèmes liés à l'inégalité croissante, à la discrimination, au bien-être physique et mental des résidents, et aux impacts du changement climatique, ainsi qu’à la fourniture d'infrastructures, des services publics et du travail décent - qui sont tous des éléments essentiels du Programme de développement durable à l'horizon 2030. Dans ce contexte, le rôle de la migration a été reconnu comme fondamental: dans ses formes internes et internationales, il transforme radicalement les villes du monde entier. De même, l'urbanisation compromet le tissu socio-économique des villes, y compris la santé et le bien-être de leurs citoyens. L'UNESCO collabore avec des gouvernements nationaux et locaux, la société civile et la communauté des chercheurs pour élaborer des politiques, des initiatives de recherche et des projets opérationnels - du rajeunissement des espaces publics par le sport à l'exploration des migrations rurales-urbaines à grande échelle - qui construisent des villes résilientes, exemptes de toute forme de discrimination. Les villes représentent une part de plus en plus grande de l'expérience humaine, mais si nous ne les comprenons pas, nous ne pouvons pas les faire fonctionner. 
 

WUF Événement

(Événement de mise en réseau) Intégrer les migrants dans les villes: défis et opportunités

Vendredi 9 février | 15h00-17h00 | ONE UN room 

 

Cet événement rassemble diverses parties prenantes pour souligner l'importance d'une approche holistique, intersectorielle et collaborative de l'intégration des migrants dans les villes, et ne pourrait pas arriver à un moment plus critique. Selon l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), environ 65,3 millions de personnes sont maintenant soit demandeurs d'asile, déplacés internes ou réfugiés, et chaque minute 24 personnes sont déplacées de chez elles.

 

 

(Évènement parallèle) Panel sur l'inactivité physique et l'augmentation des maladies non transmissibles en Asie-Pacifique

Samedi 10 février | 11:00-12:00  | One UN room

Organisé dans le cadre de la neuvième session du Forum urbain mondial, un panel sur « L'inactivité physique et l'augmentation des maladies non transmissibles: comment la création d'espaces pour la pratique du sport peut soutenir la mise en œuvre du nouvel agenda urbain et stimuler le développement socioéconomique en Asie-Pacifique ». Cet événement cherche à examiner la relation entre l'inactivité physique, l'augmentation des maladies non transmissibles et le rétrécissement du domaine public en Asie et dans le Pacifique, et comment les initiatives locales en faveur du sport et du bien-être pourraient favoriser l'inclusion et l'appartenance par le biais des espaces urbains.

 

 



 

Videos