Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

Prévenir l’extrémisme violent

Combattre l'antisémitisme par l'éducation

L’antisémitisme est un problème mondial. S’il concerne d’abord la sécurité des communautés juives et les individus qui les composent, il est aussi un moteur pour une multitude d’idéologies extrémistes violentes. De plus, comme toutes les formes d’intolérance et de discrimination, l’antisémitisme a un profond impact sur la société dans son ensemble, affectant les valeurs démocratiques et les droits humains. Ces dernières années, le changement de la situation géopolitique et l’évolution de l’environnement médiatique ont conduit à une situation où l’antisémitisme n’est plus seulement confiné aux cercles extrémistes mais devient de plus en plus banal.

La prévention de l'antisémitisme par l'éducation est donc à la fois un impératif de sécurité immédiat et un investissement éducatif à long terme pour promouvoir les droits de l'homme et la citoyenneté mondiale.

Lors de la réunion de haut niveau de l'UNESCO « Le pouvoir de l’éducation dans la prévention du racisme et de la discrimination : le cas de l’antisémitisme », à la 73e session de l'Assemblée générale des Nations Unies, le Secrétaire général des Nations Unies a reconnu le rôle important de l'éducation pour prévenir l'antisémitisme et identifié quatre priorités :

  • Premièrement, « reconnaître l'antisémitisme comme un problème à traiter au niveau international » ;
  • Deuxièmement,« développer des programmes d'éducation qui abordent l'antisémitisme dans le cadre des droits de l'homme et de la citoyenneté mondiale »;
  • Troisièmement, « renforcer la capacité des systèmes éducatifs à faire face à l'antisémitisme, aux théories du complot et à toute autre forme de discours de haine » ;
  • Quatrièmement, un investissement accru dans la cohésion sociale.

Conformément à ces priorités, l'UNESCO collabore avec le Bureau des institutions démocratiques et des droits de l'homme (BIDDH) de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) pour identifier les lacunes et promouvoir des politiques clés et des pratiques et pédagogies efficaces pour prévenir l'antisémitisme par et dans l'éducation.

Guide pour les décideurs politiques

L’UNESCO et l’OSCE ont développé conjointement un guide intitulé ‘’Prévenir l’antisémitisme par l’éducation – lignes directrices à l’intention des décideurs politiques’’, lancé le 4 juin 2018 à la maison de l’UNESCO. Le guide propose des pistes concrètes pour prévenir l’antisémitisme par l’éducation dans le cadre des droits de l’homme. Il propose aussi aux décideurs politiques des outils pédagogiques et des orientations permettant de garantir que les systèmes éducatifs renforcent résilience des jeunes aux idées antisémites et à toutes les formes d’intolérance et de discrimination.

Télécharger la publication.

Le guide est également disponible en français, allemand et arabe.

Le guide servira de base à une série d'ateliers régionaux de renforcement des capacités à l'intention des décideurs politiques organisés par l'UNESCO et l'OSCE avec le soutien du Congrès juif mondial dans le courant de 2019.

Vidéos

  • Témoignages : Lutter contre l’antisémitisme

Le programme Countering Antisemitism Through Testimony de l’USC Shoah Foundation intègre des histoires personnelles contemporaines sur l’antisémitisme de manière à étoffer les programmes de sensibilisation, d’éducation et de recherche visant à lutter contre l’antisémitisme contemporain. Les témoignages recueillis en Belgique, au Danemark, en France, en Hongrie, en Suède, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis visent à) aider le public à mieux comprendre la nature de l’antisémitisme comme une forme dangereuse d’intolérance et l’une des multiples facettes des haines qui menacent l’ensemble de l’humanité. En 2013, l’USC a nommé Stephen Smith Directeur Exécutif de la chair de l’UNESCO consacrée à l’éducation au génocide.

 

► Voir tous les témoignages

 

Autres ressources