Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

Lauréats du Prix UNESCO-UNAM/Jaime Torres Bodet en sciences sociales, humaines et en arts

Le Prix, établi par le Conseil exécutif de l'UNESCO lors de sa 115e session le 27 octobre 2014, est destiné à récompenser tous les deux ans l’action d’une personne, d’un groupe de personnes ou d’une institution internationale ayant contribué au progrès du savoir et de la société à travers l’art, l’enseignement et la recherche en sciences sociales et en lettres.  

Lauréats

2017 - Casa de las Américas (Cuba)

La Casa de las Américas a été fondée en avril 1959 dans le but de développer et d'étendre les relations socio-culturelles avec les pays d’Amérique latine, des Caraïbes et du reste du monde. Elle est devenue une des institutions culturelles les plus connues et les plus importantes d'Amérique latine et des Caraïbes.

L’UNESCO décerna à la Casa de las Américas un prix, l'un des plus anciens et des plus prestigieux prix en littérature latino-américaine. La Casa de las Américas fait aussi des recherches, prend en charge et publie les travaux d’écrivains et de chercheurs en sciences sociales, d'humanistes, de sculpteurs, de musiciens et d'autres artistes, ainsi que d'étudiants en études littéraires et artistiques. Depuis 1961 elle publie également une revue officielle : la revue « Casa de las Américas ».

Pour en savoir plus sur La Casa de las Américas

 

2015 - Bernard Binlin Dadié (Côte d’Ivoire)

Bernard Binlin Dadié, célèbre intellectuel de Côte d’Ivoire, a été sélectionné parmi des candidats de 20 pays différents. Après un examen minutieux des candidatures, le jury international du Prix a unanimement nommé M. Bernard Binlin Dadié lauréat de l’édition 2015 du Prix, le considérant comme un pionnier et un incontournable de la littérature africaine. Son œuvre est un classique de la littérature francophone et constitue une contribution exceptionnelle dans les domaines que soutient le Prix.

Né en 1916 à Assini en Côte d’Ivoire, M. Dadié est un essayiste, romancier, dramaturge et poète prolifique ainsi qu’une figure publique. Dans ses écrits, influencés par ses expériences avec le colonialisme durant son enfance, Dadié essaie de connecter les messages des contes populaires et traditionnels africains avec le monde contemporain. Son humanisme et son désir d’égalité et d'indépendance des Africains et de leur culture sont très répandus dans ses écrits.

M. Dadié fut très actif dans le mouvement pour l’indépendance de son pays natal et, après l’indépendance de la Côte d'Ivoire en 1960, il occupa plusieurs hautes fonctions gouvernementales, y compris celle de Ministre de la Culture de 1977 à 1986. M. Dadié fut profondément engagé envers les travaux de l’UNESCO et de 1964 à 1972 il fut membre et Vice-président du Conseil exécutif de l’Organisation.

.

 

Pour retourner à la page du Prix, cliquer ici.