Publications

Encourager le développement de médias indépendants libres, diversifiés et respectueux de l’égalité des genres

29/01/2021

   

Enjeux principaux

Un journalisme libre, pluraliste, indépendant et de qualité est un pilier de la démocratie, car il relaie des informations permettant aux citoyens de prendre part activement à la vie démocratique. La pandémie de COVID-19 a mis davantage en évidence le rôle essentiel des médias et des journalistes dans la transmission d’informations fiables dans un contexte de crise, en particulier aux communautés isolées ou vulnérables. Pourtant, aujourd’hui, les médias sont confrontés à des difficultés sans précédent.

 

La numérisation bouleverse les modèles commerciaux et accroît la dépendance des organisations de médias traditionnels à l’aide publique et privée. Cette situation menace l’indépendance des médias et risque de porter atteinte à la confiance du public envers le secteur.
La pandémie de COVID-19 a mis en évidence la capacité limitée des médias à lutter contre la désinformation ainsi que les conditions de travail précaires et dangereuses auxquelles sont exposés bon nombre de professionnels des médias dans le monde.
L’égalité des genres dans le secteur des médias stagne, voire régresse dans de nombreux pays.

 

Dans les organisations de médias, les femmes occupent seulement 27 % des postes de direction. Elles représentent en outre moins de 25 % des personnes visibles dans les médias.
 

L’UNESCO entend

  • Soutenir les réformes de politiques publiques et juridiques afin d’encourager le pluralisme et l’indépendance des médias, ce qui contribuera ainsi à réaffirmer le rôle central de l’information en tant que bien commun.
  • Établir des rapports internationaux, régionaux et nationaux sur le développement des médias, en s’intéressant plus particulièrement à la situation après la pandémie et en s’appuyant sur les cadres d’évaluation des politiques de l’UNESCO.
  • Renforcer la viabilité des médias, notamment en les aidant à développer des modèles de financement durables et en promouvant la diversité au sein des postes de direction et dans les contenus.
  • Fournir un appui financier et technique aux projets de développement des médias à l’échelle locale dans le cadre du Programme international pour le développement de la communication de l’UNESCO. Ce programme contribue à soutenir et à favoriser les projets en faveur de la diversité et de l’indépendance des médias.
  • Promouvoir le rôle essentiel de la radio dans le pluralisme des médias en organisant, à l’échelle internationale, la commémoration de la Journée mondiale de la radio (13 février).
  • Faire progresser l’égalité des genres dans les médias et par leur biais en améliorant les politiques et les pratiques en matière de gestion des médias et en encourageant une représentation et une couverture tenant compte des questions de genre dans les contenus produits.
  • Consolider les capacités des médias à assurer une couverture professionnelle et éthique des situations d’urgence et de crise et des enjeux clés, tels que les changements climatiques, l’immigration et le terrorisme.
  • Améliorer l’enseignement du journalisme en élaborant des supports et des programmes d’apprentissage en collaboration avec les écoles de journalisme et en promouvant l’Initiative mondiale d’excellence pour l’enseignement du journalisme.

Réalisations récentes

  • De soutenir 147 nouveaux projets de développement des médias dans près de 80 pays, pour un montant total de 4,1 millions de dollars US entre 2018 et 2019.
  • De mobiliser des milliers de stations de radio publiques, privées et communautaires dans le but d’aider à prévenir la propagation du COVID-19 en diffusant des messages de sensibilisation dans plus de 40 langues afin de promouvoir les bons gestes et de couper court aux rumeurs à propos du virus.
  • D’accompagner plus de 30 organisations de médias dans l’amélioration de leurs politiques éditoriales sur les jeunes et l’égalité des genres dans les médias ; de former plus de 90 institutions médiatiques afin de promouvoir l’égalité des genres dans les médias.
  • D’organiser et de promouvoir la Journée mondiale de la radio 2020, célébrée à travers des centaines d’événements dans 130 pays sur le thème de la radio et de la diversité.
  • De mettre au point une série de politiques sur la viabilité des médias communautaires en vue de favoriser la création d’environnements propices au pluralisme des médias.
  • De renforcer les capacités des professionnels des médias dans 59 radios locales de dix pays d’Afrique dans le cadre du projet « Renforcer les radios locales par le biais des TIC » [technologies de l’information et de la communication].
  • De produire des publications pour promouvoir l’égalité des genres dans les médias, en collaborant notamment avec ONU-Femmes pour expliquer comment travailler avec les médias pour prévenir la violence sexiste, ainsi que les directives de l’UNESCO destinées aux professionnels des médias et préconisant comment informer sur les violences à l’égard des filles et des femmes.
  • De lutter contre les fausses informations en concevant le manuel Journalisme, « fake news » & désinformation. Traduit dans 30 langues, il fournit aux journalistes et aux professionnels des médias du monde entier des orientations pour combattre la désinformation.

 

Liens utiles

 

Contact

  • Guy Berger, Directeur pour les stratégies et les politiques en matière de communication et d’information, Secrétaire du Programme international pour le développement de la communication (PIDC)
  • Mirta Lourenço, Chef de Section, Éducation aux médias et à l’information et le développement des médias