L'aide humanitaire et l'information sur les secours en cas de catastrophe, en collaboration avec l'ONU, au Kenya

French
10/10
Themes: 
Aide humanitaire
Journalisme
Réseaux
Project outcomes: 
La formation en journalisme

L’UNESCO, en collaboration avec la SIPC et l'UNIC, a souligné le rôle des médias dans la réduction des risques des catastrophes naturelles, dans le cadre du thème de cette année : Vivre avec déficience et catastrophes. L'événement a été organisé à Meru au Kenya, et a compté plus de 70 participants de tout le Kenya, y compris les représentants des gouvernements nationaux et locaux, les professionnels des médias publics et communautaires et les organisations de la société civile travaillant avec des personnes handicapées.

Radios: 
Mangelete Radio
Mwanedu Radio
Mug'ambo Jwetu Radio
Sauti FM
Slides: 
Participants in Kenya experience conditions of persons with disabilities in light of DRR during the workshop in view to framing information on radio programming
Kenya community station manager Reuben Mukindia discuss about the listeners concern on DRR with the Governor of Meru
Joyce Nyaboga from BBC Media Action comments on the ethical role of media pertaining to disasters and emergency situations in Kenya

La formation visait à accroître la capacité des praticiens des médias communautaires dans la sensibilisation sur la planification de la résilience. L’UNISDR et le Centre national de gestion des catastrophes, ont souligné l'importance du cadre d'action de la plateforme nationale sur la prévention des catastrophes, et de son mécanisme de coordination relatif aux catastrophes qui facilite la collaboration entre les institutions gouvernementales, nationales et locales.
 

Le « Kenya Broadcasting Corporation » a fourni des indications sur les structures de gouvernance et les directives relatives aux mécanismes d’établissement de rapports rapides et le rôle éthique des médias dans des situations d'urgence. M. Henry Makokha, un des directeurs des programmes de radio KBC, a souligné "C’est nécessaire d’avoir des partenariats plus marqués entre les stations de radio et  les gouvernements du comté dans le repositionnement de leurs ressources de programmation régionale, ainsi que des relations professionnelles plus profondes avec les stations de radio communautaires pour que les ONG puissent intervenir en cas de problèmes liés aux catastrophes naturelles". BBC Media Action a également souligné l'importance d'établir une alliance entre le gouvernement, les intervenants humanitaires et les médias en établissant une plateforme de communication interactive. Robert Powell, conseiller principal sur les questions de résilience et humanitaires, a souligné  : "les stations de radios locales ont un rôle important à jouer, non seulement pour donner aux communautés touchées par une catastrophe naturelle une voix pour se faire entendre, mais aussi pour fournir des renseignements rapides, exacts et utiles aux personnes touchées par les situations d'urgence”.
 

Les stations de radio communautaires ont pré-produit des émissions de radio pour l'événement présentant des observations d’autorités locales, de personnes âgées, de femmes et de jeunes donnant leurs points de vue sur la sensibilisation aux catastrophes. Les programmes sur la réduction des risques de catastrophe ont été présentés et diffusés pendant la célébration IDDR. Sophie Sangalia, animatrice de la radio de Mwamedu FM, a commenté la production du contenu pour le radio locale et la participation à l'événement IDDR : "non seulement ca a créé plus d'intérêt et de compréhension professionnelle sur les questions liées aux risques naturels et les catastrophes causées par les humains, mais cela a aussi montré l'importance du rôle des médias dans la communication avec les communautés pour informer, prévenir et aider des personnes vulnérables en cas de catastrophes".
 

La formation a également sensibilisé les participants à en savoir davantage sur les personnes handicapées et leur détresse en cas de catastrophe. Les organisations CBM et Sparks ont souligné l'importance de promouvoir une société inclusive en dialoguant et en ayant une représentation significative dans les processus de planification afin de réduire les risques de catastrophe, les prévenir ou pour assurer la résilience des sociétés et des communautés par des démonstrations pratiques. Marie Casiraghi, de Community Media Support a déclaré : "les informations sur la préparation et les réactions aux catastrophes doivent faire parties du langage des personnes handicapées, et nous devons tous être responsabilisés à créer une société plus sûre". " L'absence d'inclusion et de participation dans les processus DRR signifie que les besoins et les éventuelles contributions des personnes handicapées sont souvent négligés par les planificateurs."

L'UNESCO a soutenu les professionnels de la radio communautaire à travers le Kenya, grâce au projet SIDA intitulé : "Renforcer les radios locales par le biais des TIC" pour améliorer la qualité de la programmation des radios, pour agir en tant que plateforme de débat sur des questions liées au développement local. Les médias ont également un rôle important à jouer dans la sensibilisation et la diffusion d’informations sur les catastrophes et aléas de la nature. En renforçant les capacités des professionnels des radios communautaires qui ont des connaissances et compétences sur le rôle des médias relatif aux risques de catastrophe, les professionnels des médias peuvent faire une réelle différence dans la façon dont les gens pensent et agissent, en particulier maintenant que le changement climatique est reconnu comme un grand défi qui peut aggraver la vulnérabilité aux catastrophes.

Vidéo produite et présentée par UNISDR à l'événement:

First phase (2012-2014)