Observatoire du patrimoine culturel syrien

Patrimoine immatériel

La Syrie possède une richesse d’expressions culturelles reflétant le caractère multi-ethnique et multiconfessionnel de la société syrienne actuelle. Le conflit actuel a eu des conséquences considérables sur les détenteurs et praticiens des expressions du patrimoine culturel immatériel et sur la viabilité et la transmission des pratiques et savoir-faire du patrimoine vivant, essentielles au maintien de la diversité culturelle, de la cohésion sociale et du dialogue entre les communautés.

Tous les aspects du riche patrimoine culturel immatériel syrien ont été affectés par le conflit, affaiblissant profondément les fondations de la société syrienne.

Des informations supplémentaires sur la situation actuelle du patrimoine culturel immatériel suite à la crise ont été communiquées:

  • La fragmentation sociale, les déplacements, et la migration résultant du conflit ont profondément affecté les pratiques, expressions et espaces, et ont dispersé la connaissance et les compétences.
  • La disparition de nombreux détenteurs de savoir entraîne la disparition de certaines traditions orales et de savoir-faire ainsi qu’une rupture de transmission, privant ainsi les générations présentes et futures d’une part essentielle de leur culture.
  • A Alep, dans la vieille ville, les artisans ont vu un nombre considérable de leurs ateliers, outils et matériaux détruits et brûlés. Les activités associées à ces compétences ont été suspendues.
  • Dans la vieille ville de Damas, bien que le tissu urbain ait été relativement épargné, la production artisanale a été sévèrement affectée.
  • D’autres pratiques artisanales existantes autour de Damas, ont cessé. La fabrique artisanale de Qichani (céramique traditionnelle) a fermé. Le déplacement des artisans verriers a également provoqué une rupture de la pratique existante dans la fabrique de verre de al-Takiyeh al-Sulaymaniyah à Damas.
  • Suite aux violences et à l’extension du conflit jusque dans les espaces de culte, des pratiques religieuses ont cessé.