Éducation et égalité des genres

L'égalité des genres constitue pour l'UNESCO une priorité à l’échelle mondiale, indissociable de ses efforts de promotion du droit à l'éducation et de son soutien à la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD). Dans le Cadre d’action Education 2030, l’ODD 4 vise à « assurer une éducation inclusive et équitable de qualité et à promouvoir des possibilités d’apprentissage tout au long de la vie pour tous » et l’ODD 5 vise à « parvenir à l’égalité des genres et autonomiser toutes les femmes et les filles ». L’Agenda Education 2030 reconnaît que l'égalité des genres requiert une approche qui « garantisse que les filles et les garçons, les femmes et les hommes non seulement aient le même accès aux différents cycles d’enseignement, jusqu’à leur terme, mais aussi qu’ils aient les mêmes possibilités de s’épanouir dans l’éducation et grâce à l’éducation. »

Il existe dans de nombreux contextes de grandes inégalités de genre dans l'accès, les acquis de l’apprentissage et la poursuite des études, le plus souvent au détriment des filles, même si dans certaines régions ce sont les garçons qui sont désavantagés. En dépit des progrès réalisés, on constate que les filles continuent d’être plus nombreuses que les garçons à ne pas être scolarisées  - 16 millions de filles n’entreront jamais dans une salle de classe (Institut de statistique de l’UNESCO) - et que les femmes comptent pour les deux tiers des 750 millions d'adultes ne possédant pas les compétences d'alphabétisation de base.

La pauvreté, l'isolement géographique, le statut de minorité, le handicap, les mariages et les grossesses précoces, la violence basée sur le genre et les attitudes traditionnelles relatives au statut et au rôle des femmes, sont quelques-uns des nombreux obstacles qui empêchent les femmes et les filles d’exercer pleinement leur droit à accéder à l’éducation, à mener leurs études à leur terme et à récolter les bénéfices de l'éducation.