Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

Stratégie de l’UNESCO pour l’alphabétisation des jeunes et des adultes (2020-2025)

Lors de la 40e Conférence générale de l’UNESCO à Paris, les États membres ont adopté une nouvelle stratégie de l’UNESCO pour l’alphabétisation des jeunes et des adultes (2020-2025).

Cette stratégie constitue un cadre directeur pour le travail de l’UNESCO à travers le monde, pour la promotion l’alphabétisation des jeunes et des adultes pendant les six prochaines années.

Identifiée par plus de 80 États membres, par les partenaires clés et des experts en alphabétisation, par le biais de consultations, la nouvelle stratégie d’alphabétisation comporte quatre domaines stratégiques prioritaires :

  1. Soutien aux États Membres dans l’élaboration de politiques et de stratégies nationales en matière d’alphabétisation ;
  2. Réponse aux besoins d’apprentissage des groupes défavorisés, en particulier des femmes et des filles ;
  3. Utilisation des technologies numériques pour élargir l’accès et améliorer les résultats d’apprentissage ;
  4. Suivi des progrès et évaluation des compétences et des programmes d’alphabétisation.

La Stratégie permet à l’UNESCO d’apporter un soutien ciblé aux pays et aux populations qui sont confrontés aux plus grands défis d’alphabétisation au monde.

Il s’agit notamment, sans s’y limiter, des 29 pays membres de l’Alliance mondiale pour l’alphabétisation dans le cadre de l’apprentissage tout au long de la vie (GAL) qui est coordonnée par l’Institut de l’UNESCO pour l’apprentissage tout au long de la vie.  L’Alliance est composée de 20 pays dont le taux d’alphabétisation des adultes est inférieur à 50 pour cent, et des pays E9, un consortium des 9 pays les plus peuplés, qui abritent plus de la moitié de la population mondiale.

La Stratégie vise à renforcer et à encourager la coopération entre ces pays pour leur permettre de partager les bonnes pratiques en matière de promotion de l’alphabétisation dans une perspective d’apprentissage tout au long de la vie.

La Stratégie met également l’accent sur l’égalité des genres et répond aux besoins d’apprentissage des populations marginalisées, en particulier les jeunes non scolarisés, les réfugiés, les migrants et les peuples autochtones qui font partie des 773 millions d’adultes dans le monde qui ne possèdent pas les compétences de base en littératie.

Alignée sur l’Objectif de développement durable 4 pour l’éducation (ODD4) et sur l’Agenda Éducation 2030, la Stratégie a pour but de mobiliser une volonté politique et des ressources financières accrues. Pour que les 29 pays du GAL atteignent pleinement l’ODD4.6 sur l’alphabétisation des jeunes et des adultes, on estime le financement nécessaire à 14 milliards de dollars.

L’UNESCO reconnaît l’importance d’une approche en trois volets de l’alphabétisation :

  1. Élargissement de l’éducation de qualité
  2. Offre de possibilités alternatives aux enfants non scolarisés, aux jeunes et aux adultes
  3. Enrichissement des environnements alphabétisés

Principalement axée sur le deuxième volet, cette nouvelle stratégie s’appuie sur les enseignements dégagés des initiatives et stratégies antérieures, notamment la Décennie des Nations Unies pour l’alphabétisation (DNUA, 2003–2012) et sur l’Initiative de l’UNESCO pour l’alphabétisation : Savoir pour pouvoir (2006–2015), l’ancien cadre opérationnel de l’UNESCO pour la réalisation des visions et des objectifs de la DNUA.