Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

L'engagement de l'UNESCO en faveur de la biodiversité

Éducation et sensibilisation

L’éducation est essentielle à une utilisation durable et équitable de la biodiversité et à sa conservation. Elle est également essentielle pour placer la biodiversité au centre des préoccupations. L’érosion des savoirs autochtones et locaux et le déclin de l’utilisation traditionnelle durable des terres qui y est associé menacent la biodiversité et les services écosystémiques, ainsi que les contributions des communautés à la réalisation de l’ODD 4 (éducation inclusive et de qualité). Il est donc primordial d’intégrer la biodiversité dans les programmes d’éducation et d’apprentissage.

La méconnaissance de la biodiversité et de son importance est courante, la biodiversité étant parfois perçue comme une ressource à utiliser, par une exploitation forestière non durable et le braconnage d’animaux sauvages, par exemple. Communiquer au sujet de la biodiversité est un défi majeur qu’il faut relever pour atteindre les ODD et les objectifs de la CDB.

  • L’éducation est essentielle à une utilisation durable et équitable de la biodiversité et à sa conservation. 
  • L’avenir de la biodiversité dépendra de l’action collective globale d’une société éduquée, incluant une obligation de valoriser les savoirs locaux et autochtones sur la biodiversité.  
  • Conserver la biodiversité exige une approche inclusive qui s’adresse à tous et associe tout le monde. 
  • Les actions de sensibilisation à la biodiversité doivent s’appuyer sur un langage et des méthodes qui conviennent à divers groupes d’âge et communautés. 

 

Aller à: Éducation | Conscience et communication

RÔLE DE L’UNESCO DANS L’ÉDUCATION

L’UNESCO est à la tête du programme mondial pour l’éducation au développement durable (EDD) et soutient activement l’éducation relative à la biodiversité11. L’Organisation a mis en place des activités visant à renforcer l’éducation et l’apprentissage relatifs à la biodiversité, notamment dans le domaine de la formation des enseignants et de l’élaboration de matériels didactiques, dans le contexte des réserves de biosphère, des sites du patrimoine mondial et des géoparcs mondiaux UNESCO, avec la participation du Réseau des écoles associées de l’UNESCO (ré- SEAU) et des chaires UNESCO. 

L’UNESCO contribue activement aux activités de communication, d’éducation et de sensibilisation du public à l’égard du Plan d’action 10 de la CDB (renforcer l’éducation formelle et informelle concernant la biodiversité), ainsi qu’à l’application de l’Objectif  d’Aichi pour la biodiversité et de la Décennie des Nations Unies pour la diversité biologique. Le Rapport Mondial sur les sciences océaniques dispense des conseils pour réaliser des investissements stratégiques dans les capacités océanographiques, notamment en faveur des femmes scientifiques et des scientifiques d’Afrique et des PEID qui étudient la biodiversité et les services écosystémiques des océans. L’Académie mondiale OceanTeacher et ses centres régionaux de formation offrent un cadre d’apprentissage pour les océanologues à travers le monde. 

L’UNESCO coordonne la mise en oeuvre du Programme d’action global pour l’EDD. Ses activités contribuent également à aborder la place de la biodiversité dans la consommation et la production durables et à l’éducation pour des modes de vie durables dans le cadre du Programme 10YFP sur les modes de vie durables et l’éducation, et du Partenariat pour l’éducation et la recherche sur les modes de vie responsables (PERL)/Programme de jumelage et mise en réseau des universités (UNITWIN). 

 

École agro-écologique de Pirque : promouvoir une éducation culturellement acceptable, socialement juste et écologiquement saine (Chili) 

L’école agro-écologique de Pirque est le premier établissement pédagogique du Chili à mettre en place une forme d’enseignement novatrice basée sur la confiance entre l’élève et le professeur, et à intégrer le rapport à l’environnement dans son programme d’études. L’école accorde la priorité aux élèves qui n’ont pas été acceptés dans d’autres établissements et à ceux qui souhaitent suivre une formation dans le domaine agricole. Depuis sa création en 2005, l’école a vu passer plus de 2 000 élèves, 100 % en sont sortis diplômés et 75 % ont obtenu un diplôme technique dans le domaine de l’agriculture et de l’élevage, trouvant un emploi immédiatement après la fin de leurs études. 

 

Transmission des savoirs autochtones des Mayangna au Nicaragua 

Dans le cadre de son Programme relatif aux Systèmes de savoirs locaux et autochtones (LINKS), l’UNESCO a coopéré avec le peuple Mayangna de la Réserve de biosphère de Bosawas au Nicaragua pour répertorier ses connaissances traditionnelles, en particulier au sujet des tortues et des poissons, et pour élaborer des matériels éducatifs pouvant être utilisés dans les écoles. L’objectif est de produire des matériels qui fassent entrer les savoirs des Mayangna à l’école et encouragent aussi bien les élèves que les enseignants à s’intéresser plus largement aux connaissances de leurs aînés et d’autres membres de la communauté. Un autre objectif est d’accroître le respect pour les savoirs des Mayangna chez les enfants n’appartenant pas à ce peuple et chez le grand public, car ils n’ont peut-être pas connaissance des savoirs détenus par les Mayangna ni du rôle qu’ils jouent dans la gestion de la Réserve de biosphère de Bosawas. Les matériels élaborés incluent des livres en langue mayangna et en espagnol, des manuels pour les enseignants et des affiches.

 

Aller à: Haut de page | Éducation | Conscience et communication

Sensibilisation et communication

L’un des enjeux clés consiste à attirer l’attention sur l’importance et l’urgence de l’intégration de la biodiversité dans le contexte de l’Agenda 2030 pour pouvoir mobiliser le soutien de haut niveau nécessaire auprès des gouvernements, du système des Nations Unies et de la société civile en vue d’éclairer les négociations relatives à la préparation d’un cadre mondial relatif à la biodiversité pour l’après-2020. Un autre défi consiste à élaborer un discours commun fort afin de communiquer au sujet de la biodiversité dans les milieux politiques et la société civile. Ce discours doit pouvoir associer au processus les principales parties prenantes, notamment les jeunes, les entreprises et le secteur privé, et les inspirer pour devenir acteurs de la transformation qui conduira à des sociétés résilientes. 

Les projets de l’UNESCO en matière de communication et de promotion abordent les valeurs de la biodiversité et associent les parties prenantes grâce à la conception conjointe de boîtes à outils et au partage d’exemples concrets de réussites en matière de biodiversité et de développement durable. Définir des valeurs communes relatives à la biodiversité permet à l’UNESCO de diffuser des messages clés aux niveaux local et international et d’aider les États membres à appliquer leurs stratégies respectives de communication par le biais de matériels pédagogiques, d’ateliers et des chaires UNESCO. 

 

Partenariat pour la survie des grands singes (GRASP)

Dans le cadre du Partenariat pour la survie des grands singes (GRASP), le programme de l'UNESCO sur l'Homme et la biosphère vise à assurer la survie à long terme des chimpanzés, des orangs-outans, des gorilles et des bonobos et de leurs habitats en Afrique et en Asie.

Coordonné par l'UNESCO et le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE), le GRASP est une alliance unique regroupant près de 100 gouvernements nationaux, organisations de conservation, institutions de recherche, agences des Nations Unies et entreprises privées.

 

Guide youthXChange sur la biodiversité et les modes de vie (UNESCO/PNUE) 

Élaboré par le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) et l’UNESCO en étroite collaboration avec le Secrétariat de la CDB, ce guide aide les jeunes de 15 à 24 ans à apprendre à connaître les différentes dimensions de la diversité biologique et culturelle et à acquérir des compétences essentielles pour agir en faveur de sa conservation. Le guide met en lumière les interactions entre la biodiversité et les choix de modes de vie des jeunes, et il éclaire les liens entre alimentation, consommation, culture et conservation de la biodiversité. Le but est de promouvoir l’apprentissage afin de préserver la biodiversité par des choix de modes de vie responsables, en offrant des points de départ à l’action des jeunes. 

Programme d’éducation au patrimoine mondial 

Créé en tant que projet spécial en 1994, le Programme d’éducation au patrimoine mondial de l’UNESCO17 donne aux jeunes la chance d’exprimer leurs inquiétudes et de s’impliquer dans la protection de notre patrimoine culturel et naturel commun. Il vise à encourager les décideurs de demain à participer à la conservation du patrimoine et à répondre aux menaces persistantes auxquelles est confronté notre patrimoine mondial et à leur en donner les moyens. Le programme est mené par le Centre du patrimoine mondial de l’UNESCO en coordination avec le réSEAU, en étroite coopération avec les bureaux hors Siège de l’UNESCO, les commissions nationales pour l’UNESCO et d’autres partenaires concernés. 

 

Kit pédagogique sur la biodiversité (UNESCO-CDB) 

Le kit pédagogique UNESCO-CDB sur la biodiversité a été réalisé sous la direction d’établissements d’enseignement secondaire du Réseau des écoles associées de l’UNESCO (réSEAU). Composé de deux volumes, le kit contribue à la Décennie des Nations Unies pour la diversité biologique (2011-2020) et soutient la mise en oeuvre du Programme d’action global pour l’EDD, coordonné par l’UNESCO. 

Stratégie globale de communication du Programme MAB 

Le programme MAB a développé une boite à outils pour faire participer les acteurs clés, ainsi qu’une stratégie globale de communication et un plan d’action, co-construits par une communauté unique et diversifié du réseau MAB, avec des exemples concrets issus des réserves de biosphère du RMRB. Les publics cibles incluent les entrepreneurs locaux, la jeunesse et les enfants, les décideurs et les habitants de ces territoires. 

Aller à: Haut de page | Éducation | Conscience et communication