Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

Communication et information

Le Secteur de la Communication et de l’information s’efforce de promouvoir la liberté d’expression, le développement des médias, et l’accès à l’information et au savoir, conformément au mandat de l’UNESCO consistant à « faciliter la libre circulation des idées, par le mot et par l’image ».

Nos programmes contribuent directement à la réalisation des Objectifs de développement durable (y compris les ODD 4, 5, 8, 9, 10, 11, 13, 16 et 17) énoncés dans le Programme de développement durable à l'horizon 2030, en accordant une attention particulière aux mutations sociales, politiques, et économiques de l'ère numérique.

L’UNESCO promeut la liberté d'expression et la sécurité des journalistes en ligne et hors ligne, notamment dans le cadre du Plan d'action des Nations Unies sur la sécurité des journalistes et la question de l’impunité. De plus, le Secteur combat les discours de haine ainsi que la désinformation et la mésinformation en ligne par le biais d'initiatives de sensibilisation, d’un suivi continu, d'activités de renforcement des capacités, et d'assistance technique aux États membres.

L’UNESCO soutient également l’accès universel à l’information et au savoir en encourageant les solutions libres, y compris les ressources éducatives libres, l’accès pour les personnes marginalisées, et le multilinguisme dans le cyberespace.

L’Organisation élabore des programmes d’éducation aux médias et à l’information, promeut l’égalité des genres dans le contenu et la gestion des médias, et encourage une couverture médiatique pertinente des situations de crise et d’urgence. Par son approche holistique, l’UNESCO contribue à la diversité et au pluralisme des médias en favorisant la diversité des contenus, des publics, des sources, et des systèmes.

En outre, le Secteur coordonne le travail intersectoriel de l’UNESCO sur l’intelligence artificielle (IA), en vue de réfléchir à l’impact de l’IA sur les domaines de compétence de l’UNESCO, de promouvoir son utilisation et son potentiel dans la réalisation des ODD, et de favoriser un développement et une application de l'intelligence artificielle centrés sur l'homme et respectueux des droits humains et des principes éthiques.

Le Secteur a élaboré les Indicateurs de l'universalité de l'Internet de l’UNESCO pour permettre aux États membres d’évaluer de manière holistique l’adhérence de leur cyberespace aux principes DOAM, qui prônent un Internet fondé sur les Droits humains, Ouvert, Accessible à tous, et alimenté par la participation de Multiples acteurs.

Dans le cadre du Programme Mémoire du monde, l’UNESCO coopère étroitement avec les États membres pour identifier, préserver et faciliter l’accès au patrimoine documentaire du monde, afin de le mettre à disposition de tous, y compris des générations futures.

Les activités du Secteur sont soutenues par deux programmes intergouvernementaux, le Programme international pour le développement de la communication (PIDC) et le Programme Information pour tous (PIPT), qui soutiennent des projets de base, et mettent en œuvre des activités en phase avec les priorités définies par leurs organes directeurs.

 

Actualités

Événements