Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

Suivi de la mise en œuvre de la Recommandation sur l’enseignement et la formation techniques et professionnels (EFTP) de 2015

L'UNESCO lance le premier exercice de suivi de la mise en œuvre de la Recommandation sur  l’enseignement et la formation techniques et professionnels (EFTP) adoptée en 2015.

L'Organisation demande aux États membres de soumettre un rapport sur les mesures qu’ils ont prises en application de la Recommandation adoptée lors de la Conférence générale de 2015, qui représente une ressource clé pour guider la transformation et l'expansion de l’EFTP et de l'apprentissage tout au long de la vie à travers le monde.

Traduisant les tendances récentes en matière d’éducation et d’EFTP, elle énonce une vision transformationnelle de l’EFTP et constitue un outil complet mis à la disposition des États membres afin de soutenir leurs efforts pour transformer et développer leurs systèmes d’enseignement et de formation dans le contexte de l’Agenda 2030 pour le développement durable et d’Éducation 2030.

Pourquoi ?

Les États membres sont tenus de soumettre tous les quatre ans au Secrétariat de l’UNESCO des rapports réguliers sur les dispositions législatives et administratives qu'ils ont adoptées et sur les autres mesures prises en application des conventions et des recommandations.

Les rapports relatifs à la Recommandation sur l’EFTP ont pour objet de contrôler l’avancement de sa mise en œuvre et d’évaluer l’utilité de l'instrument pour les États membres dans leur action en matière de développement et de mise en œuvre des politiques d’EFTP.

Les rapports seront des outils précieux pour l'UNESCO, lui permettant d’offrir des conseils et un soutien aux États membres dans l’élaboration et la réforme de leurs politiques d’EFTP, en particulier dans les domaines où l’application des principes de la Recommandation semble problématique.

Cet exercice peut être vu comme l’occasion de procéder à une auto-évaluation, de mesurer les progrès et les difficultés des États membres par rapport aux normes et tendances internationales relatives à l’EFTP. Fournir des informations de qualité permettra également aux États membres de faire figurer leurs réalisations dans le rapport de synthèse qui sera produit à partir des rapports nationaux et qui pourra être consulté sur le site Internet de l’UNESCO relatif à l’EFTP.   

À partir des informations fournies par les rapports nationaux, l'UNESCO actualisera la base de données mondiale UNESCO-UNEVOC sur l’EFTP, un dépôt en ligne unique qui a pour fonction de suivre l’évolution des systèmes d’EFTP et de faciliter l'analyse des tendances. En fournissant dans leurs questionnaires des informations précises et fiables, les États membres contribuent à offrir aux responsables, aux spécialistes et aux parties prenantes de l’EFTP, ainsi qu’aux chercheurs et aux étudiants qui consultent la base de données sur l’EFTP, un accès à des informations concises, de qualité et à jour sur leurs systèmes d’EFTP.  

L’observatoire sur le droit à l’éducation sera également enrichie par les informations fournies par les rapports nationaux.

Quand ?

En 2018, la Directrice générale de l’UNESCO a demandé aux États membres de soumettre des rapports nationaux sur les mesures prises en application de la Recommandation EFTP, pour la période de 2015 à 2019.

Ces rapports doivent être soumis au Secrétariat de l’UNESCO au plus tard le 15 janvier 2019. Un rapport d’analyse consolidé, formant la synthèse des rapports nationaux, sera présenté à la 207ème session du Conseil exécutif et à la 40ème Conférence générale en octobre / novembre 2019. 

Comment ?

Afin d’encourager la participation d'un nombre maximum d'États membres, la consultation sera accessible en ligne sous la forme d'un questionnaire, selon la structure préconisée par les Principes directeurs pour l’établissement des rapports. Les questionnaires en ligne seront accessibles le 1er septembre 2018.

Avant  de  remplir  le questionnaire,  les  États  membres  sont  encouragés  à  organiser  les consultations nécessaires au sein et en dehors du Ministère en charge de l’EFTP, y compris auprès des organisations d’employeurs et de travailleurs et des partenaires de la société civile concernés, afin de recueillir les informations et les données nécessaires.

Afin de faciliter l’établissement du rapport, le questionnaire, qui comporte 30 questions, doit être rempli par un responsable désigné par l'autorité appropriée dans chaque État membre.

Le format du questionnaire en ligne inclut des questions à choix multiples et des questions ouvertes. Ce format est également conçu pour faciliter l'analyse, la synthèse et la présentation des conclusions des rapports nationaux.

S’il n’est pas possible de soumettre le rapport national en ligne, les États membres ont aussi la possibilité d’envoyer le questionnaire rempli par courrier électronique à l’UNESCO, à l’adresse : info.tvet@unesco.org ou par écrit à l'adresse suivante :