Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

Conférence panafricaine de haut niveau sur l’éducation #PACE

Nairobi, Kenya, 25-27 avril 2018

L’UNESCO et le Gouvernement du Kenya ont organisé une Conférence panafricaine de haut niveau sur l’éducation (PACE 2018) à Nairobi, du 25 au 27 avril 2018, en collaboration avec l’Union africaine ainsi qu’avec d’autres partenaires clés tels que l’ADEA et les agences coorganisatrices de l’ODD 4 (OIT, PNUD, UNFPA, UNHCR, ONU-Femmes et Banque mondiale).

Sur la base des consultations précédentes dans les régions de l’Afrique subsaharienne et des États arabes ainsi que d’autres réunions régionales pertinentes, qui ont approuvé l’appel à l’action sur l’ODD 4-Éducation 2030, la PACE 2018 a visé à renforcer les partenariats dans l’éducation et à accélérer ainsi la mise en œuvre de l’ODD 4 et de la Stratégie continentale de l’éducation pour l’Afrique (CESA 2016-2025) à l’échelle nationale, en mettant l’accent sur les objectifs suivants :

  1. Faire le bilan des progrès accomplis dans l’alignement des plans, politiques et systèmes nationaux, notamment des mécanismes de gestion et de suivi avec les cibles et les engagements de l’ODD 4-Éducation 2030 et de la CESA 16-25 pour éclairer la définition des futures actions prioritaires aux niveaux national, régional ou continental.
  2. Échanger sur les questions clés et les pratiques innovantes dans le continent pour le partage de connaissances, l’apprentissage par les pairs et la définition des priorités en vue d’accélérer la mise en œuvre des agendas Éducation 2030 et CESA 16-25 aux niveaux national, régional et continental.
  3. Passer en revue les mécanismes existants de coordination et de suivi des agendas de l’ODD 4 et de la CESA 16-25 à l’échelle sous-régionale et régionale en vue de renforcer la synergie et l’articulation entre les cadres mondiaux, continentaux et régionaux pour l’éducation.
  4. Convenir de recommandations clés pour développer le capital humain et social de l’Afrique grâce à une révolution de l’éducation et des compétences mettant l’accent sur la science et la technologie dans le cadre de la mise en œuvre de l’ODD 4 et de la CESA 2025 afin de contribuer à la réalisation de la vision de l’Agenda 2063 pour une Afrique prospère et plus équitable fondée sur la croissance inclusive et le développement durable.

La PACE 2018 a donné l’occasion de partager les progrès, les succès, les défis et les enseignements tirés par les États membres dans la mise en œuvre de l’Objectif de développement durable 4 « Assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie » dans leurs pays jusqu’à présent, et de contribuer aux débats en cours sur la vision de l’Union africaine pour 2063 L’Afrique que nous voulons.

La PACE 2018 a permit aux pays d’approfondir leur compréhension de certaines questions transversales clés et a favorisé le partage de connaissances et d’expériences pour faire progresser l’agenda de l’éducation. La Conférence a également aidé les gouvernements des pays africains et les autres partenaires à faire en sorte qu’une éducation transformatrice et transformée contribue aux sept aspirations identifiées dans l’Agenda 2063 : une Afrique prospère basée sur la croissance inclusive et le développement durable ; un continent intégré, politiquement uni sur la base des idéaux du panafricanisme et de la vision de la Renaissance de l’Afrique ; une Afrique de bonne gouvernance, démocratie, respect des droits de l’homme, justice et primauté du droit ; une Afrique pacifique et sûre ; une Afrique avec une forte identité culturelle, un patrimoine, des valeurs et une éthique communs ; une Afrique dont le développement est dirigé par ses citoyens, en comptant sur le potentiel des populations africaines, en particulier, les femmes et les jeunes, et la prise en charge des enfants ; et l’Afrique comme acteur et partenaire mondial fort, uni, résistant et influent.

La réunion était l’occasion pour l’Afrique de réfléchir et de se préparer aux deux grands événements mondiaux à venir, la Réunion mondiale sur l’éducation (GEM, décembre 2018) et le Forum politique de haut niveau (HLPF, juillet 2019), tous deux destinés à servir de mécanismes pour suivre les progrès de l’agenda mondial de l’éducation. Les HLPF sont des événements organisés chaque année afin d’examiner plus en détail les progrès des différents ODD. En 2019, sous le thème « Autonomiser les populations et assurer l’inclusion et l’égalité », l’ODD 4 relatif à l’éducation sera examiné ainsi que l’ODD 8 (croissance économique inclusive et travail décent), l’ODD 10 (réduction des inégalités), l’ODD 13 (action pour le climat), l’ODD 16 (paix et justice) et l’ODD 17 (partenariats).

Actualités, photos et videos

Liens utiles