Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

Mécanismes mondiaux de l’ODD 4 - Éducation 2030

e2030-global-mechanisms-cover-image.jpg

GettyImages/Romolo Tavan

Au niveau mondial, l'UNESCO organise tous les quatre ans une Réunion mondiale sur l'éducation, la dernière ayant eu lieu en décembre 2018. Les principaux mécanismes de coordination et de partenariats de l’ODD 4 - Éducation 2030 sont les suivants :

L'UNESCO convoque le Comité directeur de l'ODD-Éducation 2030 - un partenariat démocratique et multipartite - qui fournit des orientations stratégiques aux États membres et à la communauté éducative, formule des recommandations pour une action catalytique, plaide pour le financement de l’éducation et suit les progrès réalisés à travers la source officielle de données comparables à l'échelle internationale sur l'éducation, l’Institut de statistique de l’UNESCO, et le Rapport mondial de suivi sur l’éducation (GEM) dont l’équipe éditoriale fait autorité dans le domaine et qui repose sur des données probantes. Le Comité assure le suivi et l'examen des cibles liées à l'éducation dans le cadre de l'Agenda 2030, par le biais de processus des Nations Unies tels que le Forum politique de haut niveau. Plus d’informations sur la page de ressources du Comité directeur.

La plate-forme mondiale des partenaires multilatéraux, établie lors d'une réunion convoquée par l'UNESCO en juillet 2019, s'engage à maintenir le dialogue stratégique entre les principaux partenaires multilatéraux et à aligner les travaux sur un ensemble de priorités afin d'accélérer les progrès vers la réalisation de l'ODD 4. Voir la Déclaration de Paris (en anglais).

Les organisations de la société civile (OSC) jouent un rôle essentiel dans la mise en œuvre et le suivi de l'Agenda 2030. La Consultation collective des ONG sur Éducation 2030 (CCONG/ Éducation 2030) est le mécanisme clé de l'UNESCO pour le dialogue, la réflexion et le partenariat avec les ONG qui œuvrent dans le domaine de l'éducation. Voir leurs procédures de travail et la Déclaration finale de la Réunion mondiale (mai 2017) ainsi que la Réunion mondiale de 2019.

Le partenariat E-9, composé du Bangladesh, du Brésil, de la Chine, de l'Égypte, de l'Inde, de l'Indonésie, du Mexique, du Nigéria et du Pakistan, a été créé en 1993. Bien que les neuf pays n’aient plus autant d’éléments communs qu’auparavant, leur influence individuelle et collective s'est accrue. Il en va de même pour leur représentation dans les instances régionales et mondiales. Voir leur Déclaration 2017.