À propos du Secteur de l’éducation

Le Secteur de l’éducation de l’UNESCO est le plus grand de l’organisation avec un effectif d’environ 400 personnes au siège à Paris et une présence dans le réseau mondial des 53 bureaux hors siège, instituts et centres spécialisés.

Depuis 2015, l’UNESCO est investie du rôle de chef de file pour la coordination et le suivi de l’Agenda mondial Éducation 2030. La vision du Secteur de l’éducation, sous l'autorité du Directeur général adjoint pour l'Éducation, se résume dans l'Objectif de développement durable 4 dont le but est d’« Assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie ». Le Cadre d’action constitue la feuille de route du programme.

Ses liens étroits avec les ministères de l’éducation et d’autres partenaires dans 193 pays placent l’UNESCO dans une position stratégique pour agir en faveur de l’action et du changement.

Siège

Quelque 120 membres du personnel (page en anglais) travaillent au Secteur de l’éducation à Paris, qui se compose du Bureau Exécutif et de quatre Divisions (Politiques et systèmes d’apprentissage tout au long de la vie, Inclusion, paix et développement durable, Appui et coordination de l'agenda Éducation 2030 et Rapport mondial de suivi sur l’éducation).

Bureaux hors siège

L’UNESCO a 53 bureaux hors siège où le personnel chargé de l'éducation entretient des relations étroites avec les gouvernements, les partenaires du développement et la société civile.

Instituts et Centres pour l’éducation de l’UNESCO

Six Instituts et deux Centres travaillent dans le cadre du Secteur de l’éducation de l’UNESCO afin d’aider les pays à relever leurs propres défis en matière d'éducation.

Centres de Catégorie 2

Les Centres de Catégorie 2 constituent une extension importante pour la mise en oeuvre des programmes de l’UNESCO et un moyen de mieux faire connaître l’Organisation dans les États membres. Le Secteur de l’éducation coopère étroitement avec 11 Centres de Catégorie 2.

Réseaux

L’UNESCO travaille aussi par l’intermédiaire de ses réseaux mondiaux pour l’éducation, dont :

Partenaires pour l’éducation

Les partenariats sont un élément clé pour relever les défis mondiaux, générer un changement durable et un impact à long terme. L’UNESCO coopère avec différents partenaires aux niveaux national, régional et mondial. Pour l’agenda Éducation 2030, les institutions partenaires de l’Organisation sont l’UNICEF, la Banque mondiale, le Programme de développement des Nations Unies, le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, le Fonds des Nations Unies pour la population, ONU-Femmes et l’Organisation internationale du Travail. L’UNESCO travaille étroitement avec les partenaires de développement, allant des bailleurs bilatéraux et multinationaux à des organisations comme le Partenariat mondial pour l’éducation, l'Organisation de coopération et de développement économiques et l'Internationale de l'éducation.

L'Organisation entretient un dialogue permanent avec la société civile par l’intermédiaire de la Consultation collective des ONG sur l'Éducation qui regroupe près de 300 organisations membres nationales, régionales et internationales. Le secteur privé, que ce soit les sociétés commerciales, les fondations philanthropiques et d'entreprise et les particuliers, est également impliqué comme partenaire dans des activités de mise en œuvre du programme, de plaidoyer et de sensibilisation.