Actions de l’UNESCO dans le domaine de l’éducation au développement durable

whatdoes-unesco.jpg

© International School of Kuala Lumpur

L’UNESCO est l’institution chef de file des Nations Unies pour l’Éducation en vue du développement durable (EDD), responsable de la gestion, de la coordination et de la mise en œuvre globales du Programme d’action global pour l’EDD.

Le Programme d’action global pour l’EDD insiste sur la nécessité de susciter et d’intensifier l’action dans cinq domaines d’action prioritaires, qui sont les suivants : renforcer les politiques ; transformer les environnements d’apprentissage et de formation ; renforcer les capacités des éducateurs et des formateurs ; autonomiser et mobiliser les jeunes ; accélérer l’élaboration de solutions durables au niveau local. L’UNESCO soutient les partenaires clés, améliore l’information et la visibilité, promeut l’EDD au niveau international et aide les États membres à intégrer l’EDD dans leurs plans et programmes d’éducation.

  • L’UNESCO aide les pays à développer et à généraliser les activités éducatives qui mettent l’accent sur les questions de durabilité telles que le changement climatique, la biodiversité, la réduction des risques de catastrophe, l’eau, la diversité culturelle, l’urbanisation durable et les modes de vie durables grâce à l’EDD. Elle conseille les décideurs sur les moyens d’intégrer l’EDD dans les politiques d’éducation, les programmes scolaires et la formation des enseignants. Donner aux apprenants les moyens de vivre de manière responsable et de relever les défis mondiaux complexes suppose que l’éducation encourage la réflexion critique, imagine les scénarios futurs et prenne des décisions de façon collaborative.
     
  • L’UNESCO encourage la formation des enseignants pour faire en sorte que les écoles intègrent l’EDD. Par exemple, des cours en ligne sur l’éducation au changement climatique sont mis à la disposition des enseignants du secondaire. Pour mieux comprendre comment l’EDD fonctionne en pratique à travers le monde, voir nos Histoires de réussite EDD et les exemples des écoles associées de l’UNESCO, un réseau mondial rassemblant plus de 10 000 établissements éducatifs de 181 pays.
Reconnaissant l'importance du rôle de l'Education au développement durable (EDD), le Ministère japonais de l’éducation, de la culture, des sports et de la technologie (MEXT) a apporté son soutien à l'UNESCO depuis 2005 en créant un Fonds-en-dépôt japonais pour l'EDD. Ce fonds promeut le rôle de l’UNESCO en tant qu'agence chef de file pour l’Education au développement durable, tout en reconnaissant la nécessité de réorienter l’éducation, conformément aux idéaux de l’Organisation, afin de relever les défis du XXIe siècle. Les projets dans le cadre de ce fonds soutiennent les actions de l’UNESCO dans la mise en œuvre du Programme d’action global pour l’EDD, notamment en matière de direction et coordination des efforts des partenaires aux niveaux national, régional et international. Dans le cadre de ces projets et d’activités intersectorielles, les capacités des États membres, des parties prenantes et des partenaires sont renforcées en vue d’atteindre les objectifs du Programme d'action global pour l'EDD.