Action de l'UNESCO sur l'éducation et l'égalité des genres

L'égalité des genres est l’une des deux priorités de l’UNESCO à l’échelle mondiale. L'organisation applique la double approche visant l’intégration du genre et la programmation spécifique de la dimension genre dans les domaines cibles de son programme, qui est présentée dans le Plan d’action de l’UNESCO pour la priorité Égalité des genres (2014-2021).

L'UNESCO soutient les États membres dans la mise en place de systèmes éducatifs propices à un apprentissage tout au long de la vie de qualité et inclusif pour tous. L’organisation a pris l’engagement de promouvoir l'égalité des genres dans et grâce aux systèmes éducatifs, de la petite enfance à l'enseignement supérieur, dans les contextes formels, non formels et informels et dans tous les domaines d'intervention, de la planification des infrastructures à la formation des enseignants.

L’accès inégal à l’éducation des filles et des femmes et les inégalités de leurs acquis d’apprentissage, sont à la fois la cause et le produit de multiples facteurs, notamment de la discrimination basée sur le sexe, chronique et systémique, qui est reproduite par le système éducatif. L’accent excessif mis sur la parité des sexes dans la mesure des progrès a également produit des résultats peu satisfaisants à propos de l’autonomisation des filles et des femmes par l'éducation. Les statistiques ne font pas ressortir les nombreux obstacles rencontrés par les filles et les femmes, non seulement dans l’accès, mais aussi dans la poursuite des études ; elles ne renseignent guère sur la qualité des processus et de l’environnement d'apprentissage des filles et des garçons. Une analyse de la situation qui ne tient pas compte de la dimension genre débouche sur la formulation de politiques aveugles et inefficaces vis-à-vis des genres et qui ont peu d’effet sur les inégalités sexuelles.

L'UNESCO œuvre en faveur de l’amélioration de la qualité des processus et de l’environnement d'apprentissage des filles et des garçons, en encourageant la définition de politiques et de stratégies sensibles à la dimension genre et respectueuses du genre dans l'éducation. L’organisation s’efforce d’aller au-delà des approches conventionnelles dont le but est d’élargir l'accès, pour passer à une approche holistique prenant en compte les inégalités présentes dans l’ensemble de la société et qui influent sur les possibilités éducatives.

L'UNESCO appuie l'égalité des genres dans le système éducatif tout entier, notamment par la participation à l'éducation (accès), dans l’éducation (contenus, contexte et pratiques d’enseignement et d’apprentissage) et grâce à l'éducation (acquis de l'apprentissage, possibilités de vie et de travail).

Plus spécifiquement, l’UNESCO :

  • Suit les progrès accomplis par la collecte et l'analyse de données sur l’éducation ventilées par sexe ainsi que par le suivi des instruments normatifs concernant l'égalité des genres ;
  • Aide les pays à développer leurs capacités nationales afin qu’ils puissent intégrer la dimension genre dans leurs lois sur l’éducation, et dans leurs politiques et plans d’éducation ;
  • Appuie la formation des enseignants avec une pédagogie respectueuse du genre, qui réponde effectivement aux besoins des apprenants masculins et féminins ;
  • Fait le plaidoyer de l'éducation des filles et des femmes dans le cadre de collaborations innovantes et multisectorielles comme le Partenariat mondial pour l’éducation des filles et des femmes « une vie meilleure, un avenir meilleur » ;
  • S’efforce d’améliorer et de développer l'alphabétisation des filles et des femmes ainsi que leur accès à l'éducation formelle et non formelle, en s’appuyant notamment sur les technologies de l’information et de la communication (TIC) ;
  • Appuie l’élaboration de programmes d’enseignement et de manuels exempts de stéréotypes et de discrimination ;
  • Aide les pays à combattre la violence basée sur le genre et à créer des espaces d'apprentissage sûrs, inclusifs propices à l'éducation, au bien-être et à l’autonomisation ;
  • Conduit des recherches politiques sur les entraves à l'avancement de l'égalité des genres et développe et renforce l'expertise et la base de connaissances de l’UNESCO ;
  • Collabore avec des partenaires pour un plaidoyer politique à l’échelle mondiale, régionale et nationale, afin d’encourager l’égalité des genres dans l'éducation.

Une attention particulière est dédiée au plaidoyer mondial et aux partenariats multisectoriels visant à promouvoir l'éducation des filles et des femmes, en particulier par le biais du Partenariat mondial pour l’éducation des filles et des femmes « une vie meilleure, un avenir meilleur » de l’UNESCO.

Chaque année, le Prix UNESCO pour l’éducation des filles et des femmes récompense l’innovation et les contributions remarquables d’individus, d’institutions et d’organisations à l’avancement de l'éducation des filles et des femmes. Ce Prix, qui a récompensé ses premiers lauréats en 2016, est unique car il met en avant des projets réussis qui améliorent et font la promotion des perspectives éducatives des filles et des femmes et de ce fait, de leur qualité de vie.